Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 17:26

Lucidor, sur le point de demander à Angélique de l'épouser, décide afin d'être bien assuré de l'amour de sa belle de lui tendre un piège : son valet, Frontin, devra se présenter à elle sous les traits d'un riche gentilhomme doté d'esprit autant que de richesse. Preuve sera faite de l'amour d'Angélique si celle-ci refuse ce parti exemplaire au profit de Lucidor.

 

l-epreuve.jpg

 

Si j'étudie souvent des pièces de Marivaux avec mes élèves, L'Epreuve n'en a jamais fait partie. C'est à l'occasion d'une représentation de cette pièce au théâtre d'Auxerre que j'ai jugé utile de m'y plonger.

 

Pièce fort courte, L'Epreuve repose, comme tant d'autres de l'auteur, sur l'idée du jeu et du travestissement. La première scène s'ouvre sur la mise au point des règles du jeu par Lucidor : "Je te présenterai sur le pied d'un homme riche et mon ami, afin de voir si elle m'aimera assez pour te refuser." Ce qui pose problème, c'est que le jeu se révèle vite cruel pour la douce Angélique, qui souffre de voir Lucidor s'éloigner sous le fallacieux prétexte d'avoir lui-même une fiancée à Paris, et lui présenter Frontin dont elle n'a cure.

 

Heureusement, Frontin sait se montrer galant homme et, si ses charmes ne satisfont pas Angélique, la suivante de celle-ci, Lisette, ne tarde pas à reconnaître en lui le valet qui lui avait "conté fleurette" quelques années auparavant ! Là, la comédie reprend ses droits dans une scène XII drôlissime au cours de laquelle Frontin tâche de faire croire à Lisette qu'il y a erreur sur la personne et où Lisette s'embrouille à force de ne plus savoir quoi penser : "Monsieur, dites-moi si c'est toi...".

 

Enfin, on mentionnera aussi le risible Maître Blaise, paysan fortuné qui se targue de penser nuit et jour à Angélique, et l'oublie dès l'instant où Lucidor lui propose une forte somme d'argent s'il s'engage à renoncer à elle !

 

L'Epreuve s'avère être une pièce aboutie, entre légereté et cruauté. Le Jeu de l'Amour et du hasard n'est pas loin !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans M
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 01/12/2013 19:07

Tu vas la monter avec tes élèves, alors ?

Neph 01/12/2013 19:17



Ce serait bien ambitieux de ma part !



L'Irrégulière 01/12/2013 10:30

Marivaux ♥

Neph 01/12/2013 17:31



Ah, toi aussi ? :)



sophie/vicim 30/11/2013 22:43

Voilà une pièce de Marivaux que je n'ai jamais lue... Je note ! Bises

Neph 01/12/2013 17:30



C'était une grande première pour moi aussi... Et pour le coup, j'ai envie d'en lire d'autres !