Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 14:15

Serre-moi fort

et dis-moi à quoi ressemble le monde

Je ne veux pas regarder dehors

Je veux m'en remettre à tes yeux

et à tes lèvres

 

cohen.jpg

 

J'ai acheté ce livre le 14 février, histoire d'accompagner ma Saint-Valentin de mots doux. Aimant tout particulièrement Leonard Cohen, j'ai été plus qu'heureuse de trouver au rayon Poésie de ma librairie ce recueil de textes, intitulé Book Of Longing en anglais.


Entre poèmes en prose, poèmes tout court et dessins, Le Livre du désir est une oeuvre foisonnante qui, malgré son titre, rassemble des textes tourmentés par la mort, la solitude et l'abandon.  Ma préférence, sûrement causée par le 14 février, donc, va aux textes desquels émerge la figure de la Femme, multiple, unique, aimante, fuyante, mais Tout.

 

Quelques extraits, en pagaille, de ce que j'ai aimé :

 

 

Perturbé ce matin

Ah ! C'est ça.

C'est ça qui m'a perturbé

tant ce matin :

le désir m'est revenu

et j'ai de nouveau envie de toi.

Je m'en sortais si bien,

j'étais au-dessous de tout ça.

Garçons et filles étaient beaux

et j'étais un vieil homme, qui aime tout le monde.

Et voilà que j'ai de nouveau envie de toi,

j'ai envie de ton attention absolue,

de tes dessous roulés en hâte

encore accrochés à tes pieds

et d'avoir rien à l'esprit

que d'être au-dedans

du seul endroit qui n'a

ni dedans,

ni dehors.

 

Cadavre de solitude

Elle est entrée dans mon pied avec son pied

et dans ma taille avec sa neige.

Elle est entrée dans mon coeur en disant :

"Oui, c'est bien."

Ainsi, le Cadavre de Solitude

fut recouvert du dehors

et du dedans

le Cadavre de Solitude fut étreint.

Désormais à chaque fois que je tente de respirer

face à mon manque de souffle elle murmure :

"Oui, mon amour, c'est bien, c'est bien."

 

 

Mieux encore, certains poèmes du recueil ont été mis en musique dans les albums Ten New Songs (2001) et Dear Heather (2004). Pour le plaisir des yeux, et avant tout pour entendre la voix de Cohen nous chanter la beauté de ses mots en anglais (car la traduction, aussi belle soit-elle, rend difficilement la musique initiale), deux extraits de Ten New Songs, avec les poèmes "Love Itself" ("L'Amour lui-même") et "You've Loved Enough" ("Tu as aimé assez").

 

 

 


 

 

 


 

Suivant la bonne idée de Khadie, voici un premier rendez-vous pour l'Artiste du Mois !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans C
commenter cet article

commentaires

Marion 05/03/2014 15:30


C'est un chanteur que j'adore. Mais je ne me suis jamais penchée sur ses écrits...

L'Irrégulière 03/03/2014 14:25


sa voix me bouleverse !