Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 01:30

Robbie a quatorze ans et est une petite frappe. Vols en tous genres, bagarres, drogues : avec sa bande de copains, rien ne l'arrête... jusqu'au jour où sa mère décide de mettre toute la famille au vert pour éloigner Robbie de Dublin. Il faut dire aussi qu'elle-même fuit ses nombreux créanciers.

Robbie, exilé au fin fond de la campagne, n'a de cesse de vouloir regagner la ville et ses mauvaises influences. Mais la vie loin de tout réserve pas mal de secrets : l'ancien locataire de la maison l'a quittée précipitamment en y abandonnant tous ses biens ; on raconte qu'une petite fille a été assassinée en ce même lieu ; le petit frère de Robby, Denis, se met à raconter qu'une "ptite bonne femme" vient lui rendre visite la nuit... et Robby entend en effet de drôles de bruits. Toute cette affaire attise malgré lui sa curiosité...

 

creature.jpg

 

Ma curiosité aussi était attisée : un ado rebelle face à des événements magiques, inexplicables et fantastiques, il y avait de monter une mayonnaise efficace. Et pourtant, quelle déception !

Ce Robbie est un môme détestable : il insulte et cogne sa mère, martyrise son petit frère, vole des voitures pour les flamber, se drogue, ment à la police et se moque sciemment de ceux qui veulent l'aider ; irrécupérable, il incarne la tête à claques puissance 1000. La mère, incapable de faire face à ses responsabilités, faible, se laisse insulter et violenter par un fils qu'elle semble ne pas avoir désiré et dépense sans compter l'argent qu'elle ne possèdera jamais. Triste tableau, auquel vient s'ajouter un petit garçon de quatre ans, perdu au milieu de toute cette violence verbale et physique, déjà habitué à se taire pour éviter les brimades.

 

Alors que le titre semble nous indiquer que l'intrigue a pour intérêt central la créature mystérieuse que les garçons entendent chaque nuit, il n'en est rien : loin d'être seulement la toile de fond du roman, les relations familiales conflictuelles et la violence de Robbie occupent tout le livre et le fantastique est relégué en arrière-plan. Qu'en est-il de cette "ptite bonne femme", de la disparition du locataire précédent, de l'assassinat présumé de la petite fille ? Bonnes questions : nous n'en saurons rien. Si l'interprétation est laissée à notre bon plaisir, les questions sont trop nombreuses pour que nous prenions plaisir à nous interroger une fois la lecture terminée : l'ensemble retombe comme un soufflé et l'on a l'impression d'avoir raté quelque chose. Même pas.

 

Créature de la nuit est un livre gagné sur Livraddict à la sortie de leur premier magazine online. Merci à eux !



Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans T
commenter cet article

commentaires

esmeraldae 24/09/2010 09:09


on a été nombreux à être déçu par rapport à ce qui était annoncé! dommage


Neph 11/10/2010 11:09



Oui, on ne se fera sûrement plus avoir !



Lilibook 03/09/2010 12:54


Eh bien je ne m'attarderais pas sur ce livre. ;-)


Neph 14/09/2010 19:24



Il n'en vaut pas la peine !



Edelwe 31/08/2010 16:00


Je vais passer mon chemin. Rapidement...


Neph 14/09/2010 19:04



Tu fais bien !



Herisson08 29/08/2010 15:02


J'avais eu envie de le lire, et des avis mitigé m'avais retenu...


Neph 29/08/2010 21:16



Ce n'est sûrement pas le mien qui va te faire changer d'avis !



Ulaz 27/08/2010 11:42


J'ai vu ce roman sur plusieurs blogs sans y prêter plus d'attention. Cette fois c'est sûr : je passe mon tour !


Neph 29/08/2010 21:14



Mince, en es-tu sûre ? :)