Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 18:00

Avant d'etre mis au placard et de se retrouver simple plumitif dans un journal local du fin fond de la Californie, Tom Valle incarnait à merveille le prototype du journaliste new-yorkais brillant et successful. La révélation des mensonges éhontés qu'il employait pour créer des articles sensationnels lui valut pourtant une quasi retraite anticipée. A Littleton, Tom n'a désormais rien de plus palpitant à couvrir que des inaugurations de supermarchés ou des anniversaires de centenaires à la maison de ertraite : son prédecesseur en serait d'ailleurs devenu fou au point de quitter brusquement la ville ne pleine nuit et de partir s'exiler au bord d'un lac pour pêcher la truite et neplus jamais entendre parler de Littleton. Mais un accident de la route relance bientôt la curiosité de Tom : l'un des conducteurs impliqués s'est volatilisé après avoir donné une fausse identité tandis que la victime a visiblement été enterrée sous un faux nom elle aussi. Bientôt, Tom fait l'objet de menaces et d'un cambriolage, au cours duquel il est blessé : ses soupçons se précisent... Mais qui le croira, lui qui traîne derrière lui une réputation de menteur invétéré ?

 

storyteller.jpg

 

L'auteur soulève dans son ouvrage une question primordiale, qui dépasse d'ailleurs le cadre du journalisme : est-il possible de faire confiance à nouveau à un personne qui (nous) a menti ? Le problème est d'autant plus sensible pour Tom, de la part duquel on serait en mesure d'attendre une impartialité et une objectivité totales dues à sa profession.

Voici d'ailleurs le problème auquel Tom doit faire face : le voilà qui se heurte à la méfiance, au doute, voire à la peur chez ceux qu'il aimerait voir l'aider. Ainsi, quasi livré à lui-même durant son "enquête" personnelle, il sombre dans une paranoïa pas toujours infondée.

 

Il faut reconnaître qu'à ce sujet, le mode d'énonciation choisi par l'auteur s'avère redoutable. Dès le début, Tom nous livre la situation qui est la sienne : il écrit a posteriori les événements qu'il a vécus et dont il a parfois été l'instigateur. Pour ce faire, il a trouvé refuge dans une chambre de motel dans laquelle il s'est retranché en espérant échapper à ceux qui le recherchent et dont on comprend qu'ils veulent lui faire la peau. "Ils", ce sont les ennemis que l'on n'identifiera que très tard dans l'oeuvre ; c'est le seul point négatif que je note après lecture : n'avoir pas véritablement les clés pour identifier les ennemis de Tom, ceux qui restent dans l'ombre comme ceux qui le pourchassent.

 

Pour terminer avec lui, Tom est un personnage comme je les aime. Cynique à souhait (un peu à la manière de Wilt, chez Tom Sharpe), il ne se ment pas à lui-même sur ses propres fautes et sait reconnaître ses contradictions. Pourtant, toujours humain, il ne manque pas de se tromper parfois, ou d'être induit en erreur, avant de mieux utiliser ses erreurs et ses faux pas pour faire avancer son enquête, démarche faisant de cet ouvrage un heureux mixte entre thriller et roman d'espionnage.

 

Merci à Solène des Editions du Cherche-Midi qui a encore une fois tapé en plein dans le mille !

Aux copines blogueuses qui le liront bientôt elles aussi, il faudra que nous en discutions : j'ai quelques questions à poser au sujet de l'enquête de Tom !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans S
commenter cet article

commentaires

keisha 07/12/2011 09:10

Pfou j'ai enfin le temps de m'occuper des liens, je note ton avis! J'ai lu ce livre il y a un bout, j'attendais clara pour le billet.
Bon, je vois que tu as aimé. Ce personnage un peu pathétique demeure quand même attachant ; il y avait longtemps que je n'avais lu un truc aussi palpitant sans être trop gore, mouais.

Neph 07/12/2011 19:40



Le gore ne me rebute pas, mais là il n'y en avait pas besoin : rien que l'idée de rencontrer le faux plombier me paraissait suffisamment traumatisant !



clara 05/12/2011 10:01

Mon billet est en ligne aujourd'hui... j e n'y ai vu que du feu!!!!

Neph 07/12/2011 19:37



Il est doué, ce James, hein !



maggie 30/11/2011 21:29

J'avais remarqué ce livre : décidement les cherche-midi sortent que des livres attirants ces derniers temps...

Neph 07/12/2011 19:32



Et c'est souvent le cas !



L'irrégulière 24/11/2011 14:05

Ah, le sujet est intéressant !

Neph 07/12/2011 19:23



J'espère que l'auteur ne s'arrêtera pas là !



Manu 23/11/2011 08:38

Je pense que c'est le genre de romans qui peut me plaire ça, un peu genre "Manhattan nocturne".

Neph 23/11/2011 17:01



Je ne le connais pas, celui-là !