Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 22:34
En cette fin de week-end, entre deux grandes villes françaises dont je vous parlerai bientôt et qui m'ont ouvert les bras pendant mes vacances, je trouve enfin le temps de vous parler d'un livre repéré sur la blogosphère et lu en compagnie d'autres blogolecteurs...

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/seul-le-silence-poche-09.jpg
Sans vouloir réduire à néant tout suspense, je crois que la phrase de Connelly résume exactement mon ressenti vis-à-vis de ce livre... Il me semble que je tiens là mon premier vrai coup de coeur 2010 !

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

Joseph Vaughan a perdu son père très jeune. Resté seul avec sa maman, une femme vertueuse qu'il respecte et admire beaucoup, il suit la classe de Mlle Webber et y découvre ses talents pour l'écriture, talents qu'il développe en grandissant pour devenir un écrivain reconnu. Mais ses jeunes années sont perturbées par les découvertes successives, près de chez lui, de plusieurs cadavres de petites filles abusées sexuellement et atrocement mutilées... Avec ses amis, réunis en comité, Jospeh essaie sans succès de protéger les petites filles de l'école. Les années passent, et la mort frappe encore, allant même jusqu'à toucher les proches de Joseph...

En y réflechissant, difficile de classer ce livre dans une catégorie précise : à la fois thriller, enquête policière, drame familial et roman d'initiation, Seul Le Silence m'a subjuguée. On trouve dans ces quelques centaines de pages tant d'émotions, de chocs, de réflexion qu'il est impossible de ne pas être porté et emporté par le récit. Ellory nous offre un style pudique, tout en retenue devant des drames terribles, et le petit Joseph est souvent touchant.

Difficile d'ailleurs de ne pas être en empathie avec Joseph : sa mère, modèle de vertu, le déçoit profondément ; l'absence de père, cet homme qu'il n'imagine que de façon très lointaine, le désarçonne ; la mort des petites filles qu'il connaissait ou qu'il aimait le traumatise, tout comme celles des femmes auxquelles il avait lié sa vie. En pensant à Joseph, on pense au fatum, ce destin qui pèse sur des personnages et dont ils ne peuvent se dépétrer...

Sans trop vous en dire, j'ai quand même été légèrement déçue à la fin : j'ai trouvé l'explication peut-être trop facile, et j'aurais préféré un autre coupable (je pourrais révéler son identité à ceux que ça intéresse !)...


Pour finir, je vous invite à aller faire un tour sur les blogs de Gio, Theoma, Mystix, Petite Fleur, Pimprenelle et Stephie qui ont, eux aussi, suivi la vie de Joseph...


[Je voudrais à ce propos préciser que j'ai en grande partie lu la vie de Joseph et suivi ses aventures au cours d'un trajet en train qui a duré 4h au lieu de l'heure et demie initialement prévue : pour la peine, même si j'ai connu plus agréable, je me permets d'introduire pour la première fois un logo du C.L.A.P. ! Merci Cachou !]

http://img.over-blog.com/500x302/2/21/59/58/essai-02/CLAP-Amelie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans E
commenter cet article

commentaires

Géraldine 05/10/2010 10:59


Si tu veux en savoir plus sur Ellory et ses méthodes d'écriture, c'est sur mon blog aujourd'hui, en VO et en VF : une interview exclusive à laquelle il a eu l'extrême gentillesse de répondre.


Neph 11/10/2010 11:19



Hiiii, j'arrive !



Morrison 28/02/2010 11:54


Voilà un beau roman que j'avais du arrêter à la moitié (que je reprendrai très bientôt!) car j'avais du le mettre de côté pour lire des livres au programme de la faculté :( j'avais été sidéré par
les malheurs qui frappent les personnages un à un, une reproduction pessimiste, mais assez réaliste de ce que peut être une vie. Merci pour ce bel article, Neph, qui me donne envie de m'y replonger
:)Un polar atypique, assurément!


Neph 28/02/2010 20:17



C'est vrai que le pauvre cumule un paquet de malheurs dans sa jeunesse...
Merci pour le compliment, et j'attends un bel article aussi de ta part quand tu l'auras terminé, après les lectures obligées !



Stipe 22/02/2010 15:00


en fait ton blog est un vrai supplice pour moi. Il me donne envie de lire certains des livres que tu présentes mais j'ai déjà un retard fou avec ceux que je possède, d'autres qu'on m'a conseillés,
les textes de mes amis blogueurs-écrivaillons, les textes que je tente d'écrire et le TéléPoche de la semaine passée.
Mais Ellory, j'avais déjà mis ce nom de coté (rien que pour son nom qui est un pied de nez à Ellroy :p )


Neph 23/02/2010 17:51



J'en connais qui les ont même confondus, au début :)
Merci pour ton compliment, mais rien ne remplacera Télépoche, surtout s'il n'est plus au goût du jour.



Cachou 20/02/2010 09:49


Avec plaisir ^_^ J'aime bien voir fleurir ce logo parce qu'il s'accompagne toujours de détails que, je ne sais pas pourquoi, j'adore lire (serais-je une curieuse des lieux de lecture? Certainement,
mais j'adore à chaque fois me rendre compte que je ne suis pas la seule à traîner mon livre hors de chez moi ^_^).


Neph 21/02/2010 11:36



Je risque de le ressortir bientôt, ce logo, étant une adepte de la lecture en salle des profs, en salle d'attente ou même en me brossant les dents :)
Je suis curieuse comme toi !



Constance 19/02/2010 17:15


Je lis beaucoup d'avis élogieux... Et j'ai un voyage prévu bientôt !!!


Neph 19/02/2010 19:34



Munis-toi de nombreux livres, alors, sait-on jamais !