Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 06:00
L'un des premiers livres que j'ai notés sur ma LAL a été celui-là. Repéré chez Yspaddaden dès le mois de mars, revu chez BlueGrey en juin, il se faisait désirer. Alors que je ne l'attendais plus, je l'ai débusqué sur un rayonnage de ma bibliothèque municipale (que vous allez finir par connaître par coeur).



"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

"Pour mon plaisir et ma délectation charnelle" sont les mots prononcés par Gilles de Rais pour expliquer le pourquoi des abominations, crimes, exactions en tout genre perpétrés par lui et ses fidèles serviteurs au cours de sa vie.
Gilles de Rais, chevalier partisan de Jeanne d'Arc, farouche guerrier toujours prêt à guerroyer pour récupérer une terre ou s'en accaparer une, n'est pas célèbre (que) pour ses faits d'armes. Si l'Histoire a retenu son nom, c'est à cause des innombrables meurtres d'enfants dont il est accusé et qu'il reconnaît lors de son procès. Ses écuyers enlèvent des enfants ou les achètent à leurs parents en leur faisant croire qu'ils vont devenir chevaliers et les livrent à Gilles de Rais qui les soumet à des outrages physiques terrifiants avant de les assassiner de sang-froid (et parfois pas dans cet ordre).
Le livre retrace le parcours de Gilles de Rais, depuis son enfance jusqu'à son accession au titre de chevalier, puis raconte ses années glorieuses déjà entachées par de sombres histoires de moeurs, avant d'en venir à la déchéance de notre homme, ruiné et qui s'enfonce dans la débauche la plus sordide.

Au cours de cette lecture, la dualité du caractère de Gilles de Rais, entre culture et paganisme, raffinement et déviance, m'a frappée, mais je n'ai toujours pas réussi à saisir s'il avait conscience de ses actes : il a l'air d'osciller là aussi entre assouvissement aveugle de ses passions et prises de conscience qui pourtant ne sont pas salvatrices.

Contrairement à ce que mon résumé peut vous faire croire, le livre n'est pas centré sur les meurtres sans fin de Gilles de Rais (rassurez-vous, on ne baigne pas dans des flots de sang), mais fait un portrait complet de l'homme pour essayer de nous amener aux racines du mal. Avec moi, ça a été peine perdue : tous les tours et détours de la généalogie de la famille de Rais m'ont paru bien compliqués à démêler, et j'ai déclaré forfait pour identifier certains des personnages... Et je me suis ennuyée.

Je ne renonce toutefois pas à essayer de comprendre un peu mieux le personnage ; d'autres lectures à ce sujet viendront sûrement un jour. En tout cas, j'ai bien envie maintenant de retourner faire un tour au Moyen Âge : cela fait bien longtemps que j'ai fini Les Rois maudits, ma dernière lecture d'un roman sur cette période remonte aux Piliers de la Terre... Il est temps de remonter le temps et de retourner me promener dans cette période à la fois sauvage et foisonnante...

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans C
commenter cet article

commentaires

Caro 25/10/2009 17:23


merci!
bonnes vacances à toi aussi.


Neph 26/10/2009 11:03



;)



Laetitia la liseuse 25/10/2009 00:30


Repéré aussi chez Ys, je le lirais probablement. Ton avis est plus réservé semble-t-il.


Neph 25/10/2009 15:54



Oui, Ys a été bien plus emballée que moi.



Herisson08 24/10/2009 19:33


ca ne me tente pas du tout... un petit tag t'attends chez moi!


Neph 25/10/2009 15:53



Je vais voir ça ! Merci (ou pas, remarque !)



Caro 24/10/2009 19:12


Dans le même genre mais plus sanglant pour le coup il y a A rebours de Huysmans qui raconte la vie et les vices de Gilles de Rais!
Au fait c'est quoi une PAL, LAL et le Swap?
Merci..........


Neph 25/10/2009 15:53



Tiens, je pourrais l'ajouter à mon challenge Classiques !
Une PAL = Pile à Lire = les livres que tu as déjà en ta possession sans les avoir lus
Une LAL = Liste à Lire = Tous les livres que tu as envie de lire, que tu notes en ayant le projet de les lire un jour.
Un Swap, c'est un échange de cadeaux ;)

Bonnes vacances.



Anneso 24/10/2009 17:13


le thème est intéressant... mais ton "je me suis ennuyée" me coupe l'envie !


Neph 25/10/2009 15:49



Oui, je pense que je me tournerai vers d'autres ouvrages pour découvrir mieux Gilles De Rais...