Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 22:39

Attention à ne pas confondre Arthur Miller et Henri Miller (qui n'a pas épousé Marilyn !)

 

Nous sommes dans le Nevada, à Reno, au cours des années cinquante. Alors qu'elle est sur le point de se rendre au tribunal pour divorcer d'un homme qui ne la rend pas heureuse, Roslyn rencontre Guido, un mécanicien : celui-ci s'éprend immédiatement de la belle. Il la retrouve un peu plus tard, accompagné de son ami Gay. Malheureusement pour Guido, Roslyn devient amoureuse de Gay... Mais son amour, qui supporte la dureté du mode de vie des hommes, ne s'accommode pas de leur violence envers les chevaux sauvages qui vivent dans les montagnes et qu'ils attrapent pour les vendre.

 

misfits

 

(Pourquoi Les Misfits ? La traduction admise en VF étant Les Désaxés, pourquoi ne pas l'avoir gardé ? Ou, quitte à garder la VO, ne pas avoir choisi The Misfits ? Voilà un parti pris qui m'intrigue...)

 

C'est un livre étrange que ce Misfits... Ecrit par Arthur Miller à l'époque où il était sur le point de devenir l'époux de Marilyn Monroe, il a pour prétexte l'envie de Miller d'offrir à Marilyn un rôle dramatique à sa mesure et n'est destiné qu'à être adapté en film. Cette particularité se retrouve dans la forme : les dialogues sont introduits par le nom du locuteur à chaque réplique, ce qui, selon moi, fait manquer l'ensemble des paroles de fluidité. Mais le livre est empreint d'une grande poésie et d'un style qui correspond exactement au titre : le narrateur omniscient semble tout aussi décalé, désaxé que ses personnages et observe le monde comme un témoin. Son étrangeté, sa beauté, sa force, son impassibilité, sa permanence glissent sur les personnages et laissent sur eux une empreinte terrible.
 

Les personnages, Roslyn en tête, ont souffert et souffrent encore du temps qui s'écoule et contre lequel ils ne peuvent lutter : Roslyn est désabusée de n'avoir jamais connu l'amour profond qu'elle attend mais tombe encore dans les bras de Gay ; s'efforçant d'aimer celui-ci du mieux qu'elle peut, elle souffre d'une candeur et d'un trop-plein d'émotions qui la poussent à prendre la vie et ses souffrances bien trop à coeur. Guido, veuf, se berce d'illusions ; Perce, le cow-boy, est irrémédiablement seul et vieillissant, sans vouloir en prendre conscience ; quant à Gay, lui aussi vieillit : il veut croire que ses enfants pensent à lui, que son amour pour Roslyn peut l'aider à rester jeune, mais garde trop bien ancrées en lui ses habitudes et ses moeurs de cow-boy solitaire et habitué à le rester.
 
Tous ces personnages semblent ne pas pouvoir lutter contre leur milieu, leur destin, et nous laissent l'impression persistante d'une tristesse profonde, poignante et inévitable. Pour moi, c'est une réussite magistrale qui me donne évidemment l'envie de voir le film, bien que je sois plus réticente à ce genre de films qui vous font sortir les mouchoirs et ne vous donnent envie que de pleurer le jour durant au fond de votre lit...
 
Ce serait aussi l'occasion de lire ça, qui dort dans ma PAL depuis trop longtemps :

 

http://www.deslivres.com/images/products/image/Blonde.jpg

 

Ce livre faisait l'objet d'un partenariat avec Blog-O-Book et les éditions Robert Laffont. Merci à eux !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans M
commenter cet article

commentaires

Tietie007 15/03/2011 15:17


Un film qui narre la fin d'une époque, et le chant du cygne de Clark et de Marilyn !


Neph 15/03/2011 20:05



C'est joliment dit !



Yo 23/07/2010 18:10


Petite hypothèse pour le titre "Misfits" : c'est aussi le nom d'un groupe de musique Glam/Horror mondialement connu...


Neph 28/07/2010 12:44



Tu m'en diras tant ! Il est mondialement connu sauf chez moi, on dirait :) Le titre t'a attiré, alors, et y a eu tromperie sur la marchandise ? ^^



irrégulière 22/07/2010 16:38


Comme Stephie, j'ai déjà tant de choses que je veux lire... mais un jour, pourquoi pas...


Neph 22/07/2010 16:59



C'est dommage, je vais encore parler demain d'un coup de coeur !



Stephie 22/07/2010 10:19


Ma PAL ne supportera pas un livre de plus, rires !


Neph 22/07/2010 13:41



Mais c'est un fléau, cette PAL monstrueuse !



Mélopée 21/07/2010 23:22


Ah moi c'est le genre d'histoire qui m'interpelle tout de suite. Et le contexte m'intéresse d'autant plus...


Neph 21/07/2010 23:27



Je peux te l'envoyer en livre voyageur, si tu veux ;)