Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 14:00
Lorsque l'équipe d'Ulike m'a proposé de recevoir un album de la nouvelle collection éditée par Armand Colin, j'ai très longuement hésité. N'allez pas croire que je n'étais pas intéressée, loin de là : au contraire, les titres proposés me tentaient tous ! Regardez plutôt :



Les hommes-objets au cinéma, les grands pervers au cinéma, les monstres au cinéma... Je ne pouvais décemment choisir ! Du coup, j'ai opté pour la quatrième possibilité, la plus évidente : le péplum !



"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

Le titre est explicite : l'album est entièrement dédié aux péplums (mais ne pourrait-on pas plutôt dire pepla, en respectant le genre neutre du latin ?), depuis leurs débuts sur nos écrans jusqu'à leur postérité chez de grands réalisateurs. L'introduction remet déjà les choses en place : le peplum étant d'abord une tunique portée à Rome, on parle d'abord de films en péplums avant de parler simplement de péplums. Le saviez-vous ?

Le livre suit ensuite une avancée chronologique, depuis la naissance du genre à la fin du XIXème siècle : on navigue en même temps de pays en pays, sillonnant la France, l'Italie, les Etats-Unis... C'est donc plus d'un siècle de péplums de tous horizons que l'on nous décrit dans les 120 pages du livre.

D'abord muets, les péplums ont eu un grand succès. Après une période de déclin, l'arrivée du son relance l'industrie du péplum. A ce stade intensif de production, c'est en effet bien plus qu'un genre mineur : les décors deviennent grandioses et des vedettes spécialisées ès péplum se révèlent, certains étant de "vrais" acteurs, d'autres d'anciens culturistes !

Je suis allée de découverte en découverte grâce à cet album : le péplum muet Cabiria, tourné en Italie en 1913, est qualifié de "film de tous les superlatifs" et marque "l'apogée du Péplum" (notez la majuscule !). Intolérance, en 1916, parvient encore à le dépasser...


Il est amusant aussi de voir les modes défiler chez les actrices : en 1917, Theda Bara, une vraie vamp, campe Cléopâtre, qu'incarnera la très belle Elizabeth Taylor en 1963. Notez la ressemblance dans le maquillage !



Claudette Colbert me convainc moins... Mais ces messieurs sont eux aussi séduisants, à commencer par Kirk Douglas incarnant Spartacus !


Comment ça, le regard bleu acier de Kirk/Spartacus n'est pas la première chose qui vous frappe lorsque vous regardez cette image ? Eh oui, le kitsch, c'est aussi un des éléments constitutifs d'une période troublée du péplum, mais ça a le don de beaucoup m'amuser !
Apparemment, celui-là atteint le summum du kitsch :



Après des années de désuetude, le péplum retrouve une heure de gloire dans les années 2000 avec un film que vous vous devez d'avoir vu, au moins, si vous n'avez pas supporté les innombrables heures des films de Cecil B. DeMille : Gladiator. L'album se termine donc sur cet héritage qui se déploie en ce début de XXIème siècle...

L'observation des nombreux mythes et épisodes fameux qui reviennent souvent dans les péplums, telle que Laurent Aknin les a observés, m'a passionnée. J'ai dévoré cet album, et j'envisage sérieusement de me replonger dans ce genre multiple pour les vacances qui approchent, en espérant que le Père Nowel m'en apporte un ou deux sous le sapin ! Je les regarderai sous un nouvel angle, éclairée par cet album que je trouve à la fois précis et riche.

Merci à Ulike et aux éditions Armand Colin !



Stephie l'a aussi lu, l'a-t-elle autant apprécié ? Quant à Pimprenelle, n'a-t-elle pas été trop effrayée par tous les monstres qu'elle a rencontrés dans son album ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans A
commenter cet article

commentaires

Manu 20/12/2009 11:40


Même si le père noël ne t'en apporte pas, on va sûrement en repasser quelque uns à la télé pendant les fêtes, non ? ;-)


Neph 20/12/2009 12:34



J'espère bien :) Ca évite de zapper entre les innombrables bêtisiers et les Asterix sur la 6 :)



Catherine 13/12/2009 21:44


Aaah, le péplum, ça me faisait envie aussi, mais j'ai préféré les monstres ;)


Neph 14/12/2009 13:29



C'était dur, de choisir ! Il aurait fallu pouvoir tous les recevoir !



Theoma 13/12/2009 02:17


Je devais recevoir Les hommes objets mais toujours rien... Tant pis, je me suis satisfaite de ton chouette billet !


Neph 13/12/2009 18:36



Tiens, c'est bizarre : on est déjà plusieurs à l'avoir reçu ! Ca viendra ;)
Merci !



Awa 12/12/2009 19:56


Je t'ai envoyé une médaille !


Neph 13/12/2009 18:35



Oh, c'est gentil !



choupynette 12/12/2009 11:04


les peplum c'est pas trop ma came, mais bon, j'en ai pas vu des masses non plus!


Neph 12/12/2009 14:31



Pareil, je pense qu'il me manque des classiques ! Mais j'aime bien ça...