Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 21:40

Artiste électro au sommet de sa gloire, Malko Swann possède pourtant une part d'ombre qui le conduit à trop souvent à se mettre en danger. A l'issue de sa dernière prestation scénique, concert accompagné d'un feu d'artifice et d'une fête démentielle dans Carcassonne, Swann, complètement ivre, a lancé son bolide avec inconscience sur les routes locales... jusqu'à se projeter son véhicule dans le vide, et lui avec.

Malko réchappe de ce terrible accident avec pour seule séquelle physique une côte cassée. Le plus grave est ailleurs : victime d'amusie, Malko ne peut plus entendre une seule note de musique. Pour un musicien de renom comme lui, c'est le pire des châtiments.

Alors qu'il pense pouvoir prendre un peu de vacances et se consoler dans les bras de ses multiples maîtresses jusqu'à ce que les médecins trouvent le moyen de le soigner, Malko se retrouve pris au piège d'un mystérieux correspondant qui lui envoie des SMS menaçants, qui disparaissent étrangement de son portable après que Malko les a lus. Bientôt, les morts s'accumulent autour de Malko, qui essaie de trouver de l'aide auprès de son ami le plus proche, Jack.

 

Le_jeu_de_l_ombre.jpg

 

Rappelez-vous : ma précédente lecture d'un ouvrage de Sire Cédric, L'Enfant des cimetières, avait été un cuisant échec il y a un an. Partant du principe d'offrir une seconde chance à cet auteur pour lequel j'avais un gros a priori, j'ai apprécié le sujet de ce nouvel opus et décidé de le lire à son tour.

 

La première déconvenue à laquelle j'ai du faire face, c'est le goût un peu étrange de l'auteur pour les noms de ses personnages. Malko Swann, franchement... Dans mon esprit, j'imaginais un mix entre le héros des S.A.S de Gérard de Villiers, Malko Linge (ne me demandez pas comment je connais son nom...) et Charles Swann chez Proust...

 

XY240.jpg

 

+

 

9782070724901.jpg


Avouez que le cocktail est un peu rude... N'oublions pas Jack Chevalier, le meilleur ami, visiblement mi-américain, mi-français.

 

Je dois en revanche avouer que j'ai été agréablement surprise par le caractère avoué de thriller, nettement plus prégnant que dans L'Enfant des Cimetières. Ici, l'enquête policière prend une vraie place, et on assiste véritablement à un double jeu du chat et de la souris, opposant d'un côté Malko et son maître chanteur, de l'autre les forces de l'ordre et le responsable des cadavres retrouvés en nombre. Par ailleurs, le talent de Sire Cédric à dépeindre des scènes de crime n'est plus à prouver : il ne fait pas dans la dentelle, mais dans l'efficace, et ça marche.

 

Pourtant, je n'accroche décidément pas à l'orientation fantastique de ses livres, même si le fin mot de l'histoire de Malko et Jack est bien trouvé. Par ailleurs, la dernière page ne m'a pas semblé d'une utilité flagrante.

 

Le Jeu de l'ombre m'aura donc davantage convaincue... Qui sait, peut-être qu'un troisième livre transformera définitivement l'essai !

Merci aux éditions Le Pré aux clercs !

Et qu'en pensent Pimprenelle, Stephie, Mango, Miss Spooky Muffin, Phooka ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans S
commenter cet article

commentaires

Kikine 16/05/2011 02:06


Il faudra que je l'essaye ... en espérant être un peu plus convaincue que "L'enfant des cimetières"


Neph 13/06/2011 17:47



C'est mon cas, en tout cas !



Lou 13/05/2011 22:37


J'avoue que l'allusion à SAS me terrifie :) Le nom de l'auteur m'amuse en revanche, et j'aime bien la couverture... tu as réussi à éveiller ma curiosité avec ton billet !


Neph 30/05/2011 23:00



Hihi, c'était le but !



pimprenelle 11/05/2011 20:49


Un gros coup de coeur pour ma part! Le fantastique ne domine pas, et ça me va très bien!


Neph 13/06/2011 17:52



Je suis d'accord avec toi là-dessus !



BlackWolf 10/05/2011 19:26


Je dois dire que j'ai passé un agréable moment avec ce livre qui fonctionne plutôt bien. Par contre les noms ne m'ont pas si dérangé que ça.


Neph 30/05/2011 22:54



En revanche, oui, il fonctionne : Sire Cédric a tout fait pour nous tenir en haleine !



Phooka 10/05/2011 16:15


C'est marrant cette histoire de noms ne m'a pas du tout frappée! J'ai beaucoup aimé ce polar, tout comme l'enfant des cimetières d'ailleurs!
Mais bon si on aimait tous les mêmes livres et les mêmes auteurs, ce serait triste hein! ;)
(Merci pour le lien)


Neph 30/05/2011 22:52



Et moi, c'est la première chose à laquelle j'ai pensé en ouvrant le roman ! Hihi, oui, on a tous des perceptions différentes !