Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 20:27

Enfin libéré de sa thèse, Michael Young, 24 ans, se presse d'aller la présenter à son professeur référent. Manque de bol, ce dernier, excentrique au possible, renvoie Michael au travail et lui demande de retravailler des passages trop romanesques à son goût. De toute façon, rien ne se déroule comme prévu pour l'étudiant : sa petite amie vient de le quitter après une soirée trop arrosée et, en renversant le sac contenant sa thèse sur un parking , Michael a fait la connaissance de Leo Zuckermann, un professeur d'histoire énigmatique qui le met étrangement mal à l'aise. Leo le convie à prendre un café et le questionne d'un peu plus près sur le sujet de sa thèse, à savoir l'enfance d'Hitler et son accession au pouvoir. Très vite, Michael comprend que Leo est concerné de très près par le sujet et, au fur et à mesure que tous deux sympathisent, ils mettent au point un plan pour changer le cours de l'Histoire.

 

Le-faiseur-dhistoire.gif

 

Partant d'un postulat somme toute relativement banal mais qui touche à l'histoire patrimoniale commune (mais que serait devenu le monde sans Hitler et son effroyable entreprise ?), Stephen Fry bâtit une uchronie qui a l'avantage non négligeable d'être amusante sur un sujet qui l'est moins.

 

Stephen Fry, je l'ai d'abord connu en mon jeune temps pour V pour Vendetta, que j'avais vu un paquet de fois à l'époque de sa sortie, fascinée entre autres par le rôle du monsieur en question. Depuis, j'ai croisé la route de Fry à de nombreuses reprises, notamment pour son rôle de Jeeves dans l'adaptation des romans de Wodehouse, chroniqués à trois reprises déjà en ces lieux, et surtout, surtout, pour ses rôles inoubliables avec la fine équipe de The Black Adder.

 

ba.jpg(Déjà pendant la guerre ! D'accord, la Première. Il s'agit ici de la saison 4. Vous reconnaîtrez aisément Rowan Atkinson à droite. Et sinon, y a aussi Hugh Laurie jeune, mais ce n'est pas le sujet...)

 

Toute la première partie du livre est consacrée à la présentation des personnages dans leur vie quotidienne, pour mieux dépeindre le quotidien de Michael, anti-héros s'il en est. Les chapitres sont entrecoupés par des passages de la thèse de Michael, ce qui donne de l'épaisseur à l'entreprise qui viendra ensuite, d'autant qu'en effet, on ne s'aperçoit pas tout de suite qu'il s'agit d'une thèse tant le style est romancé !

 

La deuxième partie, après l'initiative entreprise par Michael et Leo, est une réécriture de l'histoire telle qu'elle aurait pu être si... Finalement, ce qui m'a le moins plu, c'est l'action en elle-même qui détermine le point de départ de l'uchronie. L'avant est réussi, l'après aussi. L'instant T est un peu en deçà, à mon sens. En revanche, ce qui me semble original (si tant est que je le sache puisque cette lecture est ma première plongée dans l'uchronie), c'est le double renversement décidé par les personnages qui vont agir une première fois sur l'Histoire, puis une deuxième. Là, je suis comblée !

 

Toutefois, il m'a semblé un peu dommage que, quelle que soit l'action choisie, elle mène vers une seule et unique option, le "Mal". Hitler une fois disparu, un boulevard s'ouvre pour une autre figure du Mal, ce que je trouve regrettable. Y a-t-il une leçon à tirer de tout cela ? On notera quand même quelques nuances au sujet de la tolérance et du rapport à l'autre, si émouvantes que je vous avoue sans honte les larmes qui me sont presque venues à la fin de ma lecture !

Heureusement, tout cela est tellement bien structuré par l'humour fry-esque que l'ensemble de la lecture, passages un peu mous y compris (je pense aux scénarios écrits par Michael lorsqu'il prévoit ses actions futures), coulent tous seuls avec plaisir.

 

A peine terminé, ce livre a pris le chemin des vacances chez ma copine L'insomaniaque qui sera, je l'espère, aussi contente que moi de sa lecture !

D'autres avis sont à lire chez BlackWolf, Emily, Cachou, maggie76 et Caro.

 

Quant à moi, je participe avec ce titre à ma première lecture pour le challenge Winter Time Travel organisé par Lhisbei sur le RSF Blog !


wintertimechallenge.jpg



Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans F
commenter cet article

commentaires

Stephie 13/01/2012 15:16

C'est surtout le personnage qui m'a donné envie de tenter

Neph 25/02/2012 21:51



L'auteur, tu veux dire ? Je l'adooooore !



Stephie 30/12/2011 16:56

Tiens, tiens, il est quelque part sur ma PAL ;)

Neph 11/01/2012 14:46



Je ne te savais pas fan de SF !



Violette 29/12/2011 21:57

ça pourrait me plaire, je n'ai pourtant pas l'habitude des uchronies!

Neph 03/01/2012 12:23



Je crois bien que c'était mon baptême en la matière : il a été réussi !



latite06 29/12/2011 21:54

je le note :-)
Je suis une très grande fan de Black Adder, Rowan Atkinson et ses répliques me font mourir de rire !!
Bonnes fêtes de fin d'année, bises :-)

Neph 03/01/2012 12:22



Ah, une fan de plus ! Chouette !



maggie 28/12/2011 20:50

Un très beau souvenir de lecture !!!! Surtout très drôle et qui permet des réflexions sur l'histoire comme le souligne cachou

Neph 03/01/2012 12:21



L'humour joue beaucoup dans la réussite du livre, je pense aussi !