Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 20:25

Après la mort de M. Lévy, son "protecteur", la jeune Bessy doit se mettre en quête d'un nouveau travail. Par un pur hasard de circonstances, elle est embauchée en tant qu'employée au domaine de Castle Haivers. Sa maîtresse, Mrs. Arabella Reid, agit bien mystérieusement envers elle : un jour lunatique, un jour aimable, elle lui demande d'obéir à des ordres loufoques comme celui de se lever et de s'asseoir sans s'arrêter jusqu'à n'en plus pouvoir. Bien décidée à ne pas se laisser malmener de la sorte, Bessy est prête à quitter les lieux lorsqu'elle découvre la raison des agissements de Mrs Reid. Elle décide de lui tendre un piège pour se venger, mais n'imagine pas encore les conséquences de ses actes.

 

la-servante-insoumise.jpg

 

La narration de La Servante insoumise est construite de manière complexe. Bessy témoigne de son histoire pour des lecteurs que nous ne connaissons pas et dont l'identité ne nous sera dévoilée qu'à la fin de l'oeuvre. Au sein de son récit, elle inclut des passages du journal que Mrs Reid lui faisait rédiger et des écrits de Mrs Reid elle-même, qui ont visiblement un intérêt sociologique. La démarche d'Arabella m'a fait penser au livre et au film La Couleur des sentiments, qui montre lui aussi un certain renouveau des relations entre maître et domestique(s).

 

Le ton adopté par l'auteur est un régal. Censé être prononcé par la jeune Bessy, qui a à l'époque des faits une quinzaine d'années, le récit est émaillé de grossièretés, de jurons, de ragots et de tout ce qui fait le sel des conversatio ns de l'époque. Bessy est une jeune fille courageuse, mais qui n'a pas la langue dans sa poche ! Grâce à elle, la vie d'un corps de ferme se réveille malgré ce qui ressemble à une gêne financière.

 

Cependant, cet éloge ne fait pas oublier que certains personnages sont loin d'être sympathiques : Mr Reid ne vit que pour servir son ambition, et les parents de Bessy, si tant est qu'on puisse parler de parents, sont des êtres totalement irresponsables.

Par ailleurs, la tournure fantastique du roman, à partir du moment où Mrs Reid "réagit" à la vengeance de Bessy, m'a déçue. Je crois que j'attendais du livre plutôt un témoignage à la manière de  Tess d'Uberville, de Thomas Hardy. Parler fantômes et revenants en tous genres pouvait être amusant tant qu'il ne s'agissait que des manigances de Bessy. Dès lors que Mrs Reid entre dans son jeu, tout cela m'a ennuyée, puisqu'on a du mal à faire la part des choses entre le réel et le surnaturel et que cela m'a semblé ici très artificiel. Là encore, c'est le ton de Bessy et l'indépendance assumée des personnages qui m'ont poussée à continuer...

Il s'agit donc là d'un roman qui avait tout pour plaire, mais dont le parti pris fantastique n'a pas fonctionné pour moi. Dommage !

 

auservicede.jpg

 

 

 

Challenge-anglais.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et il s'agit là de ma première lecture de l'année dans le cadre du Challenge anglais d'Antoni et du Challenge Au Service de, organisé par Claire ! Pour en savoir plus, il vous suffit de cliquer sur les logos !    

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans H
commenter cet article

commentaires

Lilly 16/03/2013 15:22

C'est un livre que j'ai acheté depuis longtemps, mais le ton familier employé dans les premières pages m'avait fait remettre ma lecture. C'est étrange, parce que ce point est donné comme qualité
dans plusieurs autres avis que le tien. J'ignorais que l'histoire tirait vers le fantastique, me voilà prévenue.

Neph 17/03/2013 16:09



J'espère que le ton ne te freinera pas plus longtemps et qu'il ne t'empêchera pas de te faire ta propre idée !



Edelwe 11/03/2013 20:47

Dans ma pal!! :)

Neph 17/03/2013 16:09



Oh oh !



Choupynette 06/03/2013 14:36

je note ton bémol, mais cela me donne presque encore plus envie de lire le roman, histoire de me faire mon opinion!! ;)

Neph 17/03/2013 16:08



Tu as bien raison ! J'espère qu'il te plaira !



Moka 03/03/2013 12:00

Chouette, tu reviens par ici !

Neph 03/03/2013 13:57



Hihi, merci ! J'espère réussir à redevenir plus assidue !



Alex-Mot-à-Mots 03/03/2013 10:05

Pas fan de fantastique non plus, dommage.

Neph 03/03/2013 13:56



Alors passe ton chemin sans regret :)