Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:40
J'ai beau avoir une PAL qui déborde, des idées lecture pour m'occuper plus de six mois sans trop me tracasser, je ne peux jamais résister à l'appel des nouveautés que l'on nous propose à moult reprises pour divers partenariats. Faible lectrice que je suis, j'ai donc à nouveau succombé quand la Livraddict Team nous a proposés ce nouveau roman d'aventures qui frise le thriller ésotérique, genre que j'affectionne et que je lis avec plaisir.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/0/7/9782749115702.jpg
J'ai pris peur en avisant la taille de la bête à réception : 661 pages, rien que ça ! Mazette...

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

L'ouvrage s'ouvre sur une citation de Confucius et un extrait de la Bible, avant de nous plonger (c'est le cas de le dire) dans un sous-marin en détresse : le capitaine Malone comprend que c'est la fin et réserve sa dernière pensée pour son fils Cotton.
Des années plus tard, de nos jours, nous voilà en compagnie de Cotton Malone, qui a entrepris de mettre au clair la mort de son père. Mais son investigation le mène bientôt sur des chemins a priori tout à fait différents : le voilà amené à se pencher sur deux manuscrits, trouvés à plusieurs siècles d'intervalle par le roi Othon III de Germanie et par des soldats nazis... Pour les déchiffrer, Cotton va devoir multiplier les alliances et se méfier de sacrés coups fumants.

L'histoire présentée avait tout pour me plaire. Malheureusement, il faut être sacrément doué pour réussir à maintenir une atmosphère palpitante pendant plus de six cents pages : je ne n'aventurerai pas dans une critique totale du livre, mais je dois dire que mon intérêt est retombé comme un soufflé.
Il faut dire que le rythme adopté dans la narration est soutenu : il faut suivre plusieurs intrigues, menées en parallèle grâce à un procédé de plus en plus utilisé dans le genre, et qui commence à me lasser ; il consiste en une avalanche de très courts chapitres qui nous promènent alternativement dans différents pays et/ou à différentes époques. Alors que cela aurait justement pu éviter des chapitres longuets, c'est cette multitude de chapitres que j'ai trouvée fastidieuse à lire.
Par ailleurs, j'ai beaucoup de mal à me plonger sans arrière-pensée dans une intrigue qui met aux prises le Président des Etats-Unis et ses conseillers : même si l'intrigue n'est pas mal ficelée, j'éprouve toujours une réticence à impliquer des huiles de ce niveau dans un roman (n'en parlons même pas dans des séries...)

En revanche, je dois avouer que Cotton Malone m'a paru tout à fait sympathique, et que je crois que j'aurais plaisir à lire une autre de ses aventures, à condition que le mode de narration diffère un peu. Par ailleurs, les liens entre les différentes époques tiennent la route, et l'on sent que l'auteur s'est servi d'une documentation bien fournie pour les fondements de son livre. D'ailleurs, suprise ultime si vous avez survécu aux 660 pages précédentes, l'auteur livre en fin d'ouvrage la vérité sur les éléments réels intégrés au livre et ceux qui sont romancés. Là, je dis bravo !

En conclusion, il s'agit donc d'une demi-déception, mais j'en garderai quand même une impression agréable. Je remercie Solène Perronno, des éditions Le Cherche Midi, ainsi que l'équipe de Livraddict !

livraddict.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans B
commenter cet article

commentaires

Solène 11/03/2010 12:55


En tant que fan de la première heure, j'ai beaucoup aimé "L'Héritage des Templiers" et "La Conspiration du temple". Merci pour le billet.


Neph 11/03/2010 18:23



;)



Solène 11/03/2010 12:55


En tant que fan de la première heure, j'ai beaucoup aimé "L'Héritage des Templiers" et "La Conspiration du temple". Merci pour le billet.


Neph 11/03/2010 18:23



Merci pour ces deux autres titres, je suis curieuse d'aller y jeter un oeil un jour !



pimprenelle 11/03/2010 07:21


Je ne suis vraiment pas fan du genre... et ce roman a l'air assez complexe!


Neph 11/03/2010 18:18



Un peu fouillis, parfois !