Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 10:30

Chargée d'une enquête sur une sombre histoire de trafic d'argent sur des comptes à l'étranger, Jeanne Korowa n'est pas passionnée par ses dossiers du moment. Il faut dire qu'elle est davantage centrée sur ses histoires de coeur, et sur ce salaud de Raphaël qui ne la rappelle pas. Profitant de ses pouvoirs de juge d'instruction au barreau de Paris, elle met sur écoute le bureau du psy de Raphaël pour l'entendre s'épancher et savoir s'il parle d'elle... mais voilà qu'elle succombe à la douce voix du psychiatre, qu'elle ne connaît ni d'Eve ni d'Adam...

En parallèle, son collègue François Taine, juge d'instruction lui aussi, se voit chargé de l'enquête sur des meurtres particulièrement violents commis sur des femmes retrouvées éventrées et dont l'assassin accomplit des rituels mystérieux en dévorant leurs organes... L'affaire, plutôt que de dégoûter Jeanne, l'intrigue, et elle se lance bientôt aux côtés de Taine pour découvrir l'ignoble vérité.

 

foret_des_manes.jpg

 

Après le succès de  Miserere, lu et particulièrement apprécié il y a quelques mois, j'ai profité d'un week-end ensoleillé pour tirer de ma PAL ce thriller du même auteur, dans le titre duquel le mot mânes m'avait séduite : pour les Romains de l'Antiquité, les Mânes étaient les esprits des morts qui devaient être régulièrement honorées afin qu'ils ne reviennent pas perturber les vivants.

 

Point de Romains dans les parages, mais l'intrigue s'exporte dans la deuxième partie du livre en Amérique du Sud, à la poursuite de ce tueur cannibale qui sème les morts féminines derrière lui.

Si la première partie, concernant les diverses enquêtes sur les scènes de crime parisiennes, m'a plu, réveillant encore chez moi ce goût pour les thrillers assaisonnés à la sauce glauque, la deuxième m'a un peu lassée : l'Amérique du Sud n'est pas un territoire qui me fascine tant que ça, et pister le tueur présumé au fin fond de régions humides et peu civilisées pour certaines, très peu pour moi.

 

D'ailleurs, Jeanne a de quoi énerver : célibataire dépressive, elle ne vit que de thé, de riz blancs et d'anti-dépresseurs qu'elle avale à la chaîne. Son attachement à des hommes dont elle sait qu'ils ne la rendront pas heureuse a de quoi toucher, et sa détresse émeut, mais Jeanne m'a agacée dès le premier pied posé en Amérique du Sud, elle qui parle justement espagnol à la perfection (au point d'être capable de prendre l'accent des diverses contrées qu'elle traverse) et qui a justement encore visité tout le continent en question quelques années auparavant. De plus, la scène dans le cimetière ne cadre absolument pas avec le reste du personnage, à mon sens.

 

Pourtant, je suis restée accrochée jusqu'à la fin, voulant connaître coûte que coûte l'identité du meurtrier, puisque l'auteur m'avait conquise par la mise en scène des crimes. Il se trouve que j'avais trouvé (pour une fois !) l'identité du coupable : elle a de quoi surprendre ! En revanche, la toute fin du livre arrive trop brusquement, sans que l'on soit fixé sur le sort de l'héroïne : là, je n'adhère plus... Ma lecture m'aura donc moins convaincue que celle de Miserere

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans G
commenter cet article

commentaires

Nelfe 06/07/2011 16:26


Beurk beur beurk! Je n'ai pas aimé ce Grangé ci. Première déception pour moi qui adoooore cet auteur et qui saute sur ses romans dès leurs sorties.
Ici le personnage m'a énervée au plus haut point. L'auteur a mis tellement de clichés dans son héroïne que ça en devient agaçant! Le 2ème point qui m'a déplu c'est ce côté "magique" où tout arrive
tout cuit par je ne sais quel hasard ou coïncidence... Vraiment l'ensemble n'est pas crédible et ça me peine de dire cela d'un roman d'un gars que j'admire...

J'attends le prochain Grangé pour voir si la déception se confirme (mais je n'espère pas!)

Mon avis sur ce roman si ça t'intéresse, en détail, c'est là:
http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2009/10/06/15331643.html


Neph 10/07/2011 17:25



Je suis on ne peut plus d'accord avec toi ! Je file sur ton lien.


Pour le prochain, j'attendrai de lire quelques avis avant de me lancer !



latite06 02/06/2011 22:53


C'est une de mes grosses déceptions de JC Grangé :-( Malheureusement, je n'ai pas adhéré autant que toi, mais je suis d'accord avec toi sur la mise en scène des crimes, assez remarquable ! :-)


Neph 10/06/2011 11:45



C'est bien l'un des rares avantages de ce livre !



Violette 31/05/2011 11:04


il est dans ma PAL ! Lecture repoussée sans cesse à cause de la peur du glauque justement...


Neph 10/06/2011 11:46



Arf, j'espère qu'il te plaira davantage qu'à moi !



lili 29/05/2011 15:08


comme toi, j'avais "trouvé" le coupable. Ce n'est pas son meilleur livre.


Neph 10/06/2011 11:54



On est d'accord... Tope-là !



blueverbena 28/05/2011 21:34


Oops! dommage; il me disait bien celui là: du coup j'hésite...


Neph 10/06/2011 11:54



Oups, désolée de refroidir ton ardeur !