Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 15:16
Il y a quelques mois, l'opération Masse Critique organisée par Babelio m'avait permis de découvrir le surprenant et déroutant Et Dormir Dans L'Oubli comme un requin dans l'onde. C'est donc sans hésitation que j'ai accepté de participer à cete nouvelle édition.
Parmi les titres proposés que j'avais selectionnés, celui que l'on m'a fait parvenir s'intitule La Face cachée de l'Opus Dei, Documents secrets : les vérités qui dérangent.

1027413-gf
La maîtrise des couleurs sur la couverture, qui lui donne un caractère mystérieux et...secret, comme son nom l'indique, fait ressembler le livre aux Documents secrets de Paris Match, lu il y a quelques mois, et qui fut, comme celui-là, un gros ratage (cous savez déjà à quoi vous en tenir !)

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

Bruno Devos commence par nous raconter quelle fut son expérience au sein de l'Opus Dei, avant de détailler ce qu'il appelle la "doctrine secrète" de l'organisation et de conclure qu'elle finit par tendre vers le fanatisme.

Je dois avouer humblement qu'en terme d'Opus Dei, je n'y connais rien. Comme bon nombre de gens, je crois que c'est Dan Brown qui a fait la première fois tinter ce mot à mes oreilles mais, si je n'ai pas trop accroché à son Da Vinci Code et que je n'ai pas vu le film, l'Opus Dei continuait à m'intriguer. Et avec un titre pareil, l'auteur avait de quoi m'appâter...

Comme vous le savez déjà si vous avez bien tout lu depuis le début (!), j'ai été très déçue. L'expérience de l'auteur ne manque pas d'intérêt et montre à quel point le recrutement de jeunes personnes, parfois adolescentes dans le cas de Bruno Devos, peut être problématique lorsque ceux-ci ne prennent pas pleine conscience de ce à quoi ils s'engagent, et qu'on ne leur précise pas trop. Tout au fil du livre, les témoignages se succèdent, à travers les âges, les époques et les pays : tout cela ne correspond pas à ce que je pensais lire en recevant l'ouvrage. Les documents secrets ne seraient donc que des témoignages ?

Mais l'auteur nous donne à lire quelques points du règlement de l'Opus Dei... Votre intérêt se réveille ? Eh non... On nous renseigne sur la politique de secret et d'isolement en vigueur au sein de l'organisation. Alors, loin de moi l'idée d'approuver les dérives sectaires de l'Opus Dei, qui réclame de ses membres une grande obéissance, le respect du secret et limite leurs contacts avec l'extérieur : je n'avais pas choisi ce livre en pensant que je n'apprendrais "que" cela. Je pensais qu'on remonterait aux origines de l'Opus Dei, en se penchant sur ses ramifications au sein de l'Eglise, en expliquant sa raison d'être, en détaillant ses manoeuvres... L'Opus Dei est-il vraiment menacé par la parution de ce livre qui ne révèle finalement pas grand-chose ? Je ne le pense pas.
Et si je veux en apprendre plus sur ce sujet, je vais devoir me tourner vers un autre ouvrage...

Je remercie quand même bien évidemment l'équipe de Babelio et les Presses de la Renaissance pour m'avoir fait parvenir cet ouvrage, bien que celui-ci n'ait pas trouvé son public chez moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans D
commenter cet article

commentaires

Géraldine 22/12/2009 00:14


Des Mazery Patrice et Bénédicte : L'Opus Dei...
J'ai celui ci à lire dans ma PAL depuis 3 ou 4 ans... Peut être satisfera t-il ta curiosité. Pour ma part, pourtant intéressée par le sujet, je n'ai pu encore me résoudre à le lire...


Neph 23/12/2009 18:57



C'est noté ! C'est sûr que c'est une lecture différente des lectures plaisir... Ce n'est pas le bon moment, en tout cas, les fêtes de Noël !



herisson08 21/12/2009 16:48


Cela me semble... obscure!


Neph 23/12/2009 18:42



Voilà, tu as trouvé le mot juste ! C'est le moins que l'on puisse dire !



esmeraldae 20/12/2009 21:29


ça avait l'air pourtant bien intéressant, tant pis:(


Neph 21/12/2009 13:25



Ca n'en avait que l'air, c'est bien dommage !



Ys 20/12/2009 19:24


C'est vrai que c'est décevant d'ouvrir un documentaire en espérant apprendre des choses intéressantes et que ce n'est pas le cas. Un travail historique aurait peut-être été plus efficace qu'une
accumulation de témoignages...


Neph 21/12/2009 13:24



Ce livre pourrait justement être plus apprécié (ou pas, d'ailleurs) par quelqu'un qui s'y connaîtrait déjà, ce qui n'était pas mon cas, et ne l'est toujours pas
!
C'esr l'ouvrage historique dont tu parles qui m'intéresse maintenant...



Florian 20/12/2009 12:23


Dérive sectaire... n'exagérons rien. C'est juste un mouvement d'Église qui ménage une place formelle, institutionnalisée, aux laïques dans l'Église. Image sulfureuse dans les Média car ils estiment
que la relation doit être personnelle, incarnée (et donc non médiatisée...). En août de l'année dernière, il y avait eu une émission sur l'Opus Dei, sur France Culture (
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/emissions/sur_docks/fiche.php?diffusion_id=65480 ) Il y a une bibliographie indicative si ça t'intéresse...

A bientôt,

Florian.

P.S.: tu as oublié le E de remont(e)rait.


Neph 20/12/2009 12:37



J'apprécie que tu passes par là ! Merci pour la rectification, je vais modifier ça de ce pas !
Merci aussi pour le lien, je suis certaine d'avoir plus de réponses à mes questions avec France Culture qu'avec ce livre de parti pris : c'est pour ça que je parle de dérives sectaires qui sont
mises en avant dans le livre. Mais c'est bien parce que je ne me doute que l'auteur ne détient pas la vérité que je voulais m'informer autrement.
A très vite, ici ou là !