Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 15:00

Alors qu'il n'a que deux ans, un petit garçon profite d'une porte ouverte chez lui en pleine nuit pour aller crapahuter dehors : il trouve refuge au cimetière voisin... Si la porte est ouverte chez lui, c'est qu'un tueur, nommé le Jack, est venu assassiner sa famille : constatant la disparition du bébé, il se lance à sa poursuite. Mais le petit est recueilli par des fantômes qui le soustraient à la violence du tueur ; deux d'entre eux, Mr et Mrs Owens, décident de l'adopter et l'appellent Nobody. Nobody Owens grandit donc en tant que libre citoyen du cimetière, en apprenant les pouvoirs des fantômes grâce à divers professeurs. Mais le Jack n'a pas dit son dernier mot et est bien décidé à achever sa tâche...

 

owens.gif

 

La quatrième de couverture présente ce roman comme un roman "enchanteur, noir, magique, tendre et profond". Je vais avoir du mal à faire mieux, et loin de moi la prétention d'essayer. Ce livre m'a enchantée de la première page à la dernière, depuis la rencontre du petit Nobody à deux ans jusqu'à ses quinze ans à la fin.

 

Entouré de ses parents, son tuteur et ses amis défunts, Nobody n'est pas perdu : tous décédés depuis des lustres, ils ont le charme désuet que l'on trouve en regardant de vieilles photos ou en s'imaginant les vivants des siècles qui nous ont précédés. C'est amusant, à chaque défunt fantôme croisé, de lire entre parenthèses ses dates de naissance et de décès et son épitaphe.

Jamais morbide, le ton est toujours poétique, délicat et touchant. Tout le monde est prévenant envers le petit Nobody, et ses relations avec les autres toujours fondées sur un grand respect mutuel. Silas, le tuteur, est à la fois mystérieux et attentif à la croissance et au développement de Nobody, mais l'amitié entre Nobody et la petite Scarlett, qui habite près du cimetière, m'a convaincue. En plus du reste, on fait le plein de tendresse...

 

Et il s'en passe, des choses : entre les goules maléfiques, les Jack qui veulent à tout prix la peau de Nobody, Lizza la sorcière taquine, la Dame sur son cheval, les terreurs de l'école Mo et Nick, Nobody a fort à faire. On ne s'ennuie jamais ; si les épisodes avec les goules et la Vouivre m'ont moins plu, j'ai apprécié le livre dans son ensemble en ayant l'impression de le lire comme je lisais étant petite, en me faisant une joie de lire, chaque soir, un chapitre d'une histoire passionnante.

D'ailleurs, quand je l'ai terminé, j'avais très envie de le relire déjà, alors que je ne l'ai jamais fait auparavant... Pire encore, je n'avais aucune envie de le prêter mais plutôt de le garder pour moi comme un trésor...

 

Pour parachever le tout, des illustrations soignées (pas vraiment mon style, mais quand même) signées Dave McKean.

 

http://media.paperblog.fr/i/244/2449947/letrange-vie-nobody-owens-neil-gaiman-L-5.jpeg

 

Des tas d'autres avis chez les bloggeurs qui l'ont découvert avant, parfois dès sa sortie : El JC, Frankie, Lexounet, Emma, Lulu, Lasardine, Heclea, Resmiranda, Esmeraldae, Edelwe, Tiphanya, Lou, Ori, Leiloona, Clarabel, Lyra Sullivan, Cachou, Fashion... 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans G
commenter cet article

commentaires

totorosreviews 25/08/2015 10:59

c'est mon préféré de Gaiman pour l'instant :) j'ai beaucoup aimé l'ambiance macabre et légère à la fois :)

Walpurgis 27/09/2012 13:49

J'ai beaucoup aimé ce roman, beaucoup plus que Coraline qui m'a laissé sur ma faim.
Nobody Owens est une douce histoire et pas morbide comme tu le soulignes si bien ^^

Neph 24/10/2012 17:08



J'ai lu Coraline aussi, depuis, et tu as raison : j'ai beaucoup moins accroché !



Grimmy 12/09/2010 19:40


A chaque fois que je vois un billet sur ce livre, j'ai davantage envie de le lire...


Neph 18/09/2010 14:24



On se demande bien ce qui te retient, du coup !



Eléa 20/08/2010 23:03


Celui-ci me tente beaucoup .. et après ton billet ça va être dur de résister ;-)


Neph 28/08/2010 11:59



Loin de moi l'envie de te faire résister !



Lulu 31/07/2010 14:37


J'ai bien aimé, mais il ne m'a pas marqué plus que ça. Il faut que je lise d'autre Gaiman à l'occasion.


Neph 18/08/2010 12:01



C'est un joli livre, mais il n'est pas bouleversant non plus !