Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:40

J'ai comme qui dirait l'impression que j'enchaîne les lectures peu réjouissantes pour l'instant. Par "peu réjouissantes", entendez qu'elles ont toutes pour thème la mort et/ou un tueur en série et/ou des zinzins légèrement possédés par des démons dont on a du mal à comprendre comment ils sont arrivés là.

Et vous y aurez encore droit mercredi.

Pour l'heure, voici venir L'Enfant des cimetières, dont vous allez comprendre qu'entre enfant et cimetière, il y a un pas qu'on ne devrait jamais franchir. L'auteur, comme vous pouvez le constater, s'appelle Sire Cédric, un pseudonyme qui me pose bien des problèmes pour savoir où le classer dans la bibliothèque. Pour la peine, il ira dans les S.

 

Enfant_des_cimetieres.jpg 

Aux éditions du Pré aux Clercs, on a le sens du détail : la couverture cumule rouge + noir + taches de sang + forme de stèle funéraire + photo de l'auteur (sur la quatrième) maquillé version smoky eyes avec un trait d'eye-liner pour faire peur. Avec ça, on sait à quoi s'en tenir.

Quant à ranger ce roman dans le thriller gothique, ça reste à discuter.

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

David, malgré un talent pour la photographie d'art qu'il ne demande qu'à développer, est obligé de travailler en tant que photographe de presse pour gagner sa vie. Mais la dérive racoleuse de son journal lui déplaît fortement et, lorsqu'on l'appelle pour couvrir le massacre d'une famille entière par le père qui a perdu la raison, il est on ne peut plus dégoûté. Le lendemain, le neveu de la famille pénètre dans l'hôpital où travaille la compagne de David, la troublante Kristel : ouvrant le feu, il abat Kristel. David, abattu, doit affronter la mort de celle qu'il considérait comme la femme de sa vie. Mais très vite, Kristel lui apparaît dans des rêves qui ont une forte apparence de réalité et le met sur la trace de son meurtrier : les deux meurtriers de la famille auraient succombé à la folie à la suite de visions inspirées par un être démoniaque...

Il faut avoir l'estomac bien accroché pour commencer sa lecture : le roman s'ouvre sur une scène onirique mettant en lumière un démon nommé Naemah, qui vient sur terre pour forniquer dans un cimetière avec une armée de défunts et met au monde un enfant monstrueusement conçu. En six pages de prologue, on assiste à des scènes d'une crudité rebutante, et vous savez à quel point j'aime pourtant ce qui peut être glauque en matière de thriller.

Mais voilà, dès que des créatures mystiques entrent en jeu, je bloque un chouïa. Dans les thrillers, je trouve le mal bien plus fascinant lorsqu'il est commis par des humains que par des êtres imaginaires. Le personnage du démon ici est pourtant bien défini, et il ne tombe jamais dans le ridicule ; simplement, l'alchimie n'a pas pris parce que je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire.

C'est pourquoi les passages dans lesquels le démon intervient m'ont moins plu que les autres, et que la fin ne m'a pas particulièrement convaincue.

Pourtant, je relève dans ce livre un soin impeccable apporté aux personnages : celui de Kristel est intéressant, entre ésotérisme et érotisme. De plus, l'auteur a réussi à ne jamais céder à la facilité, et j'ai pris plaisir à constater que les éléments que je pensais avoir repérés depuis le début n'ont jamais eu lieu : ouf ! L'intrigue, lorsqu'on met de côté les démons et le fantastique, tient tout à fait la route.

Voilà un livre qui satisfera probablement plus les amateurs du genre, mais qui ne restera pas un (si) mauvais souvenir !

Merci au site Livraddict et aux éditions du Pré aux Clercs pour ce partenariat !


Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans S
commenter cet article

commentaires

Véro. 14/05/2010 22:39


Il est dans ma LAL celui-là et vivement que la bibliothèque l'achète !


Neph 16/05/2010 21:35



Ahah, je comprends ton impatience ! J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi.



Restling 13/05/2010 14:11


Bon, ça reste à voir, je viens de lire un avis ultra-positif mais ça a quand même l'air particulier...


Neph 16/05/2010 21:16



Oui, hihi, ça devait être Pimprenelle :D



pimprenelle 13/05/2010 13:38


Le Prologue est particulier en effet, mais il prend tout son sens ensuite, et pour ma part, je l'ai trouvé plutôt accrocheur.
Pour ce qui est de la peur inspirée par le démon, je pense vraiment que ça dépend de la sensibilité de chacun et de nos croyances par rapport au surnaturel. Si on n'y croit pas un chouïa, ce type
de livre semble forcément un peu ridicule. Mais dès qu'on se laisse prendre au jeu, c'est très impressionnant!


Neph 16/05/2010 21:15



Ce qui est différent, c'est que je ne l'ai pas trouvé accrocheur mais limite racoleur...


Pour le reste, je ne suis pourtant pas absolument fermée au domaine du surnaturel : je crois simplement que son traitement ne m'a pas convaincue ! Mais je comprends
bien que tu l'aies été ;)



latite06 13/05/2010 11:44


Je note ce titre ! Ton résumé me donne envie de le lire :-)
Bonne journée !!


Neph 13/05/2010 12:44



Bonne journée à toi aussi, Latite06 !



Melmelie 13/05/2010 10:59


comme toi, l'histoire des démons me gênerait a priori dans la lecture, mais ça n'a pas l'air si mal finalement !


Neph 13/05/2010 12:21



Oh, il y a du bon aussi, mais j'ai eu du mal à passer outre le démon surpuissant...