Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 18:00

Ce qui aurait pu n'être qu'un accident de la route somme toute banal révèle bien vite son horreur aux policiers : la jeune femme heurtée par la voiture d'un paisible couple de retraités ne souffre pas que de blessures conséquentes à la collision, mais son corps meurtri dévoile des signes de torture. Une fouille approfondie des alentours permet à l'enquêteur Will Trent de mettre la main sur une cachette remplie d'objets destinés à faire souffir, et de découvrir le cadavre d'une deuxième femme, elle aussi torturée.

Avec l'aide de Sara Linton, médecin légiste, et de sa coéquipière Faith Mitchell, Will va s'attacher à découvrir l'identité du bourreau de ces deux femmes. Mais bientôt, deux autres femmes disparaissent...

 

genesis.jpg

 

Il y a peu d'auteurs de thrillers dont j'affectionne particulièrement le style et dont je sais qu'ils ne risquent guère de me décevoir : Karine Giebel côté français, et Tess Gerritsen outre-Atlantique. Une troisième femme (est-ce un hasard ?) serait-elle en passe de s'ajouter à cette courte liste ? A peine Genesis terminé, me voilà déjà plongée dans un deuxième titre ! Mais chaque chose en son temps...

 

Les héros de ce roman sont semble-t-il des familiers pour les lecteurs fidèles de l'auteur : d'autres romans les dépeignent, mais c'est la première fois que la légistes et les deux policiers travaillent ensemble, à la manière d'un cross-over entre deux séries télévisées.

Ces trois héros ne se disputent pas la première place et c'est, je pense, l'une des raisons pour lesquelles j'ai tant apprécié ces personnages : l'auteur ne se centre pas sur l'un d'eux mais s'intéresse à égale mesure aux trois. Chacun d'eux vit avec une douleur ou un défaut qui aura un poids dans la résolution de l'enquête : Sara se bat pour surmonter la perte de son époux Jeffrey trois ans auparavant ; Will dissimule tant bien que mal son quasi illétrisme et Faith apprend qu'elle est atteinte de diabète. Mais contrairement à d'autres romans policiers où les héros traumatisés, usés, marqués, ne vivent qu'à travers leurs soufrrances, nos trois personnages luttent pour passer outre, ce qui les rend humains et attachants. Leur relation, leur façon de se découvrir pour travailler efficacement ensemble, est un point fort du roman.

 

L'enquête qui les occupe s'avère difficile. Moi qui suis une grande adepte de thrillers glauques, je crois avoir trouvé là le summum de ce qu'il m'a été donné de lire en la matière, et ce dans le bon sens du terme !

Je ne peux pas ne pas avouer que j'ai été complètement baladée par l'intrigue : persuadée d'avoir trouvé le coupable une première fois, puis un autre, puis un troisième, je me suis aperçue dans les dernières pages que j'avais eu tout faux... et tant mieux ! Genesis est un roman imprévisible, à confier aux amateurs de serial killers qui n'ont pas froid aux yeux !

 

Merci à Clément du Livre de Poche pour cette lecture riche à tous points de vue... et pour le deuxième titre, qui arrive bien vite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans S
commenter cet article

commentaires

Nelfe 07/06/2013 15:09

J'ai ce titre dans ma PAL. Ca sera ma première lecture cette auteur :)

Secrète Louise 19/05/2013 07:31

Ton billet m'a donné envie de lire ce roman,de découvrir cet auteur. J'aime bien le glauque, quand c(est bien écrit.
J'aime aussi ta façon de parler du roman.

Moka 18/05/2013 15:15

Ce n'est pas le genre de livres vers lequel je me tourne...

Alex-Mot-à-Mots 13/05/2013 16:15

Tiens, le nom de l'auteur ne m'est pas inconnu.....

Karine:) 11/05/2013 19:26

Tiens tiens... why not. je me connais par contre. Je vais vouloir commencer par le premier. En ordre chronologique.