Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 22:29

Tout juste installée à New York, à la veille du jour où elle s'apprête à commencer un nouvel emploi dans une boîte de publicité, Eva Trammell décide de chronométrer à pied le temps qu'il lui faut pour se rendre au travail, dans le building Crossfire. Sur place, elle fait la rencontre d'un homme qui la subjugue tant qu'elle voit en lui le plus bel homme qu'il lui ait été donné de croiser. Encore toute chamboulée, elle découvre que ce mystérieux inconnu n'est autre que Gideon Cross, l'un des hommes les plus riches du monde, et accessoirement l'un des célibataires les plus en vue de New York. Il semble d'ailleurs qu'Eva lui ait tapé dans l'oeil puisqu'il lui fait assez crûment des propositions plus qu'osées... Alors qu'Eva commence par résister à cette tentative de séduction plutôt indélicate, une relation fondée sur une passion charnelle dévorante débute bientôt entre eux deux. Mais tous deux cachent de lourds secrets enfouis depuis leur enfance, secrets qui risquent de leur mettre des batons dans les roues.

 

 

dévoilemoi  (La couverture qui annonçait d'emblée "Phénomène mondial" a commencé par m'agacer, mais ça, c'était avant que je ne fasse la rencontre de Gideon et que je devienne accro moi aussi à ce... sacré phénomène !)

 

Si lire, comme des millions de demoiselles au coeur tendre avant moi, Cinquante Nuances de Grey ne m'a pas encore tenté, je n'ai pas hésité une seule seconde (et j'ai bien fait, croyez-moi) avant de lire Dévoile-moi. Non pas que je sois plus branchée boutons de manchette que cravate, mais parce que la promesse de possession et d'obsession de la couverture m'a accrochée et que les chiffres de vente américains avaient quand même de quoi titiller ma curiosité : les ventes de la suite de Dévoile-moi, Reflected To You, dépassent allègrement les ventes de la série Fifty Shades ! Bref, j'ai cédé.

 

Oh que j'ai eu raison. J'en palpite encore, figurez-vous. J'ai ouvert ce livre comme j'aurais pu en ouvrir un autre, juste pour lire deux pages, à minuit, un soir de vacances... Sauf que, raté, je ne l'ai pas lâché avant la dernière page, frustrée qu'il n'y en ait pas encore ! Je ne savais pas encore que j'étais devenue accro à Gideon Cross (; quelques jours plus tard (quatre, pour être exacte... oui, je les compte, comme une vraie droguée !), le sevrage est encore difficile.

 

Ai-je donc vraiment envie de partager Gideon avec vous ? Rien n'est moins sûr. Pourtant, je pense très franchement que la sortie du livre en livrairies causera des vagues entières de soupirantes énamourées et de fantasmes en pagaille. Alors, allons-y gaiement.

 

La rencontre entre Eva et Gideon est digne de toute comédie romantique digne de ce nom. Et vas-y que quelqu'un trébuche, que son sac se renverse, que la jeune Eva, toute serviable qu'elle est, donne un coup de main pour ramasser. Et là, c'est le drame : elle voit s'avancer, alors qu'elle est agenouillée, deux chaussures masculines absolument sublimes appartenant au non moins sublime Gideon Cross. La situation de départ a de quoi faire sourire : Eva est d'emblée mise dans une position d'infériorité. Quand je dis "position", rassurez-vous, il y en aura d'autres ! Mais la jolie Eva n'est pas née de la dernière pluie, et quand Gideon lui annonce qu'il veut coucher avec elle, elle résiste, la petite ! Rassurez-vous, elle finit par céder tant la tension sexuelle la submerge dès qu'elle pose les yeux sur lui : il faut dire que Gideon, c'est "le genre d'homme qui donne envie à une femme de lui arracher sa chemise et d'en regarder les boutons voler dans les airs en même temps que ses inhibitions" !

 

Et alors là, c'est parti mon kiki : la tension sexuelle qui s'accumule à chaque regard donne lieu à de multiples scènes de jambes en l'air qui, sans faire rougir à tout prix, ont de quoi émoustiller ! Gideon, en plus d'être séduisant, est évidemment (sinon ce serait bien moins drôle) un dieu du sexe, et Eva n'est pas une oie blanche : ces deux partenaires consentants et expérimentés nous embarquent dans de folles séances de sexe qui durent des heures et des pages, et ils remettent le couvert toutes les deux heures environ(en tout cas c'est l'impression que ça donne !). Sans vous citer des passages particuliers qui feraient classer X cet article, je dois quand même vous avouer que ces scènes ne m'ont pas laissée insensible ou, pire, ne m'ont certainement pas fait rire aux éclats, ce qui peut être le cas de certaines romances aux tendances harlequinesques.

 

Là où j'ai moins aimé, c'est lorsqu'on aborde tous les secrets glauques et louches que traînent les deux personnages depuis des lustres : l'arrière-plan se veut un peu trop dramatique. Que voulez-vous, entre deux scènes très très chaudes, il faut quand même un peu d'action... et les retrouvailles sont encore mieux savourées après une dispute !

 

Vous l'aurez compris, je suis conquise, séduite, amoureuse de Gideon Cross. Si bien que, en attendant la sortie du tome 2 en français au printemps prochain, j'ai déjà mis le nez dans la version anglaise !

 

Je ne peux que chaleureusement remercier les éditions J'ai Lu pour m'avoir offert une nuit de lecture sans pause et des fantasmes renouvelés ! Et un coucou à Stephie pour son mardi de folie mensuel ! 

 

mardipermis 

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans D
commenter cet article

commentaires

Anne-Charlotte Otharan 06/01/2013 22:07

J'ai préféré Cinquantes nuances de Grey... moins bien écrit certe.
Je n'ai pas du tout succomber au charme de Gideon, et Eva m'a gonflé :D; Mais me connaissant j'achèterai le tome2 :D parce que c'est quand même très addictif comme lecture.

belle année 2013.

Eléa 29/11/2012 20:30

Bon .. je dois me rendre à l'évidence, je vis sur une autre planète, car j'en avais jamais entendu parler (tout comme l'autre) je sais j'ai honte ne me frappez pas ! Finalement ça pourrait me
tenter.

Ori 17/11/2012 09:38

Bon alors ma révélation risque de te faire souffrir, mais je dois te dire la vérité, Gideon et mon, on s'est mariés hier à Vegas! Je sais, je sais, c'est dur de renoncer à lui, mais c'est
ainsi!!
A part ça, lance-toi dans Fifty shades, Christizan, Gideon, le choix fut rude!

Sara 14/11/2012 20:37

Bon, je crois que je vais me laisser tenter même si 50 shades m'a vraiment déçue; J'espère que ce ne sera pas le cas de celui-ci.

Neph 15/11/2012 12:04



Je ne suis pas objective mais amoureuse ; d'ailleurs je suis sûre que tu trouvera(i)s des tas de choses à dire là-dessus (mais en laissant Georges Tron en dehors de
tout ça, hihi).



pupucette 12/11/2012 10:03

Ce bouquin me rappelle étrangement l'autre "Dévoile-moi", celui écrit par Sam Byhel il y a un an. Il nous parle aussi de femmes et de sensualité. Un écriture sensible et féminine. Dommage qu'il
soit si peu connu. Sans doute une question de marketing.

Neph 15/11/2012 12:03



Ah oui ? Je n'en ai pas du tout entendu parler ?!