Lundi 28 mars 1 28 /03 /Mars 11:44

Cathy Bailey est une jeune femme névrosée. Atteinte de TOC irrépressibles, elle ne peut s'empêcher de compter ses pas, de vérifier entre six et douze fois les portes et fenêtres de son appartement, d'obéir à des rituels de vie qui la rassurent. Pourquoi ce tel besoin de se sentir en sécurité, à l'abri de toute intrusion ? On comprendra au fil du roman que Cathy a survécu à un amant violent, qui a tenté de l'assassiner... Alors que Cathy, aidé par son voisin Stuart, semble être sur la bonne voie pour atténuer ses manies, elle apprend que son ancien bourreau va être libéré de prison...

 

commetonombre.jpg

 

Le livre s'ouvre sur la retranscription d'un procès, en 2005 : un certain M. Brightman est interrogé sur sa relation avec Mlle Bailey. Puis on passe en 2001, avec l'agonie et le massacre post-mortem de la jeune Naomi Bennett. On arrive en 2007, où l'on rencontre Cathy, dont la première image nous la montre comme timide face à des collègues de travail délurées. Puis on revient en 2003 pour suivre une jeune femme extravertie dans ses sorties entre copines, toutes plus alcoolisées les unes que les autres, à la rencontre d'hommes d'un soir.

 

On comprend dans les premières séquences que les deux dernières jeunes femmes sont une seule et même personne : le roman se construit en alternance entre la vie de Cathy avant et après. Le contraste est flagrant : en 2007, Cathy n'a plus rien à voir avec celle qu'elle a été. Méfiante, timide à l'extrême, elle peut passer des heures à vérifier la fermeture des issues de son appartement, ayant même prévu comment échapper à une éventuelle agression chez elle. Basculant dans l'irrationnel, elle pense voir partout l'homme qui l'a agressée, Lee, alors qu'elle sait fort bien qu'il est emprisonné. Ces scènes, douloureuses, nous plongent en pleine empathie avec la pauvre Cathy, dont on craint qu'elle soit victime de sa propre folie. Paranoïa infondée ou méfiance nécessaire, on oscille souvent entre deux feux.

 

Il faut dire que le ton est donné dès les premières pages : "Les yeux ouverts, Naomi Bennett gisait au fond d'un fossé, et le sang qui l'avait maintenue vingt-quatre en vie giclait dans les gravats". Voilà bien longtemps que je n'avais lu de thriller aussi efficace dans la montée de l'angoisse. Comme Cathy, on tente de relever ce qui n'est pas normal autour d'elle ; on l'accompagne dans ses peurs les plus intimes. Stuart, qui se montre attentionné, éveille notre crainte, exacerbée lorsque l'on comprend que Cathy n'a pas été agressée au hasard, mais épiée et traquée par un amant passionné et jaloux à l'extrême. 

 

Le premier roman d'Elizabeth Haynes, analyste criminelle, se révèle être une vraie réussite, angoissante comme je les aime, et qui ne laisse de répit qu'une fois le livre terminé... et encore !

 

Merci à l'équipe de Blog-O-Book et aux éditions Presses de la cité pour ce thriller à paraître le 07 avril !


Par Neph - Publié dans : H
Donnez votre avis, votre impression... - Voir les 13 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Je ne lis pas l'entièreté de ta chronique car je suis en train de le lire, mais je reviens dès que je l'aurai terminé :)
Commentaire n°1 posté par hylyirio le 28/03/2011 à 15h03

Avec plaisir ! D'ailleurs, j'ai vu sur Livraddict qu'on allait recevoir le même livre : on peut faire une lecture commune, si tu veux ?

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h48
Thriller qui a l'air efficace. En tout cas j'aime beaucoup ton article :)
Commentaire n°2 posté par Caro le 28/03/2011 à 15h59

Merci Caro !

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h48
han, comment que tu me donnes envie de le lire... Il a l'air vraiment génial, et tout à fait dans mes envies du moment.
Commentaire n°3 posté par lili le 28/03/2011 à 16h01

Veux-tu que je te l'envoie ? :)

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h50
Je note, hé hé !
Commentaire n°4 posté par Stephie le 28/03/2011 à 17h50

Il y a de quoi !

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h50
J'ai lu ta chronique en travers car je vais très bientôt le recevoir. Je repasserai après l'avoir lu. :-)
Commentaire n°5 posté par Vanou le 28/03/2011 à 18h18

C'est noté ! Je serai curieuse de lire ton avis !

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h51
Il a l'air trop génial, je note ! Bon, mais il va falloir que j'attende sa sortie maintenant....
Commentaire n°6 posté par Alex-Mot-à-Mots le 29/03/2011 à 10h47

Ah, ça ! C'est souvent le plus dur :)

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h51
Brr tout à fait tentant !! :)
Commentaire n°7 posté par Herisson08 le 30/03/2011 à 13h10

J'aime beaucoup le "brr" et le "tentant" dans la même phrase, c'est tout à fait ça !

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h51
Oh il me tente beaucoup celui-ci. Je le note, merci !
Commentaire n°8 posté par MyaRosa le 30/03/2011 à 23h11

Tout le plaisir est pour moi !

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 20h52
Oh que c'est tentant! Je pense que ça pourrait me plaire, non?
Commentaire n°9 posté par pimprenelle le 31/03/2011 à 21h37

Oh oui oui oui ! Je pense en faire un livre voyageur, si ça te tente (Lili semblait attirée aussi !)

Réponse de Neph le 31/03/2011 à 21h43
Très très tentant, ce roman... les toc, l'angoisse... je note!
Commentaire n°10 posté par Karine:) le 03/04/2011 à 16h39

Il y a de quoi se faire peur, si comme moi tufrissonnes facilement pour ça !

Réponse de Neph le 20/05/2011 à 11h45
J'en frissonne de plaisir d'avance !!
Commentaire n°11 posté par Constance le 04/04/2011 à 18h00

C'est bon, ça !

Réponse de Neph le 20/05/2011 à 11h46
voilà un titre qui m'attire.je note...encore des frais ..pffff
Commentaire n°12 posté par pyrausta le 05/04/2011 à 11h13

Oh, voilà qui manque d'entrain !

Réponse de Neph le 20/05/2011 à 11h48
Un an après toi, je tombe moi aussi sous le charme de ce roman.
Commentaire n°13 posté par Valérie le 18/03/2012 à 10h52
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés