Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 17:54

Sur l'île de Gotland, en Suède, trois femmes sont retrouvées mortes à quelques jours d'intervalle : alors que la saison touristique commence tout juste, les inspecteurs locaux, menés par le commissaire Knutas, ont fort à faire pour débusquer le meurtrier avant que l'île ne sombre dans la psychose. En effet, la police suspecte un seul et même homme : les trois femmes ont en effet été tuées avec un objet tranchant, puis ont été abandonnées nues, une petite culotte dans la bouche. Ce rituel macabre déroute les enquêteurs, qui peinent à trouver une piste valable... Pourtant le temps presse : à tout moment, on craint la découverte d'un nouveau corps...

 

jungstedt.jpg

 

Le scénario de ce roman policier suédois n'apporte rien d'original au genre : trois morts identiques et des enquêteurs à vif, sous la pression exercée par un tueur "qu'on ne voit pas"... C'est, au choix, la promesse d'un roman somme toute classique mais efficace, soit le champ libre laissé à l'innovation en terme de forme : voyons ce qu'il en est ici.

 

Comme dans la majorité des romans policiers scandinaves que j'ai eu l'occasion de lire, l'écriture fait la part belle au style contemplatif : à chaque nouveau lieu visité, parcouru ou même simplement traversé, l'auteur s'attache, en une phrase ou deux, à décrire l'endroit ou en évoquer l'ambiance et la luminosité. Le procédé s'inverse lorsqu'on aborde les personnages : on les décrit en surface, sans jamais chercher à percer la part d'intimité de chacun... sauf celle du tueur ! Finalement, pour le lecteur habitué aux personnages de flic torturé, hanté, asocial et à leurs relations conflictuelles au reste de l'humanité, il y a de quoi dérouter ! Mari Jungstedt décrit bien plus qu'elle n'analyse, ce que j'ai fini par regretter.

 

Si la description des lieux peut favoriser l'imaginaire du lecteur, il n'en sera rien des personnages qui, du coup, ne restent qu'évoqués par l'auteur. De même, l'intrigue simpliste ne révèlera pas une seule initiative de la part de l'auteur : elle nous fait miroiter un adultère, qui aurait pu redonner du rythme à une intrigue insuffisante pour soutenir notre intérêt, sans que celui-ci trouve un sens dans le dénouement du livre et le rituel mis en place par le tueur s'explique de manière bien trop simple.

 

Voilà un roman qui ravira peut-être les amateurs de policiers lisses et sans surprises, mais qui, justement, par manque de relief, décevra les lecteurs férus de thrillers !

 

Merci aux éditions du Livre de Poche et à Livraddict pour ce partenariat !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans J
commenter cet article

commentaires

Petit_speculoos 14/07/2012 10:39

Je suis d'accord avec toi, l'intrigue est assez classique. Je m'attendais comme toi apparement à quelque chose de plus recherché (avec les adultères)... Toutefois, j'ai trouvé qu'il se lisait très
vite, et j'ai trouvé cette lecture très agréable et très prenante :) Je pense continuer la série, car même si ce n'était pas transcendant, cela m'a plu.

Edelwe 27/04/2011 12:26


Un petit coucou en passant!


Neph 30/05/2011 21:33



Salut Edelwe :)



Mystix 26/04/2011 13:09


Oups ! Je l'ai acheté donc de toute façon je vais bien devoir le lire.. Mais j'aurai sans doute ton avis en tête, et j'éviterai peut être du coup une trop grande déception.


Neph 30/05/2011 21:32



Tu seras peut-être davantage convaincu que moi, avec un peu de chance !



Karine:) 24/04/2011 03:11


J'ai récemment lu un roman de cette auteure (Le cercle intérieur). Si j'ai aimé le coin de pays, je suis arrivée au milieu d'une série et j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Mais je
retenterais probablement le coup. À partir du début.


Neph 30/05/2011 21:15



Avec mon graaaand retard dans mes réponses aux commentaires, depuis, on a eu le temps d'en parler chez toi ; je ne suis pas sûre que ça vaille le coup de
commencer... Mais ma proposition de te l'envoyer tient toujours !



maggie 19/04/2011 10:30


J'ai un Mankell dans ma PAL : un romancier nordique qui a l'air plus passionnant que Jungstedt !


Neph 30/05/2011 21:14



Je suivrai ton avis, alors, si c'est plus passionnant !