Lundi 9 avril 2012 1 09 /04 /Avr /2012 16:13

Pongo Twistleton se trouve dans une position délicate : après avoir perdu au jeu, il doit éponger ses dettes, mais il se trouve à court de liquidités et décide, pour éviter qu'une brute épaisse ne lui fasse passer un sale quart d'heure, d'aller réclamer de l'argent à son oncle Lord Ickenham. S'apprêtant à demander à son ami Horace Davenport, celui-ci lui a refusé tout prêt : Valerie, la soeur de Pongo, venait justement de rompre ses fiançailles avec lui. Lord Ickenham, pas disposé non plus à lui prêter de l'argent, fomente un complot consistant en l'usurpation de l'identité du psychiatre Roderick Glossop pour s'introduire au château de Blandings, chez Lord Emsworth, et sauver le cochon préféré de celui-ci, que l'oncle d'Horace, Lord Dunstable, a prévu de dérober... Lord Emsworth, reconnaissant, pourrait alors verser à Pongo et à son oncle la somme tant désirée. Mais évidemment, rien ne se passe comme prévu !

 

bravoonclefred.jpg

 

Si j'adore les Wodehouse (et que vous commencez à le savoir), ce volume-là a peut-être bien été celui dont l'action, particulièrement étoffée, a été la plus difficile à résumer ! Les multiples usurpations d'identité, les quiproquo, les oncles par paquets m'ont parfois embrouillée au point que j'avais du mal à retenir qui est qui.

Mais le plaisir éprouvé à lire un Wodehouse se renouvelant sans cesse, celui-là ne fait pas exception, et j'ai retrouvé en l'oncle Fred, l'oncle de Pongo, de nombreux traits de caractère m'évoquant Wooster dans d'autres volumes. Un régal !

 

Ce sont encore une fois des relations amoureuses qui sont à l'origine de l'intrigue. Valérie, soeur de Pongo et nièce d'Ickenham, s'offusque qu'Horace l'ait fait suivre pour la surveiller et rompt leurs fiançailles : "C'est une fille remarquablement intelligente.

- Remarquablement. J'ai parfois pensé que ce serait une chose admirable si elle s'étranglait."

 

Chacune des disputes qui opposent les personnages, notamment sur des questions d'argent, a beau être virulente, elle se conclut toujours par une formidable démonstration de flegme britannique : "La question est posée de savoir si Ricky était excusable, dans ces circonstances, de dire à M. Pott qu'il était un abominable menteur et que seul le fait d'être une informe petite déjection qu'aucun homme soucieux de sa dignité ne voudrait toucher avec une perche, lui évitait d'avoir le cou tordu. M. Pott, qui trouvait que Ricky était sans excuse, se leva avec humeur.

- Jeune Gilpin, dit-il, je vous souhaite le bonsoir."

 

D'ailleurs, Lord Ickenham sent qu'il aurait tort de ne pas reconnaître sa stratégie : "Vous m'accusez d'avoir usurpé l'identité d'un autre, n'est-ce pas, et d'abuser de l'hospitalité de Lady Constance en pénétrant chez elle sous un faux nom. Vous affirmez délibérément que je suis un menteur et un imposteur ?

- Exactement.

- Eh bien vous avez raison, mon cher, tout à fait, reconnut Lord Ickenham.

 

Je crois bien que Lord Ickenham a de toute façon été mon personnage favori du début à la fin. Admirez la perspicacité qu'il met dans l'élaboration de son rôle supposé de psychiatre : "Vous amenez la conversation sur les oiseaux, par exemple, et si le type déclare qu'il est un canari, saute sur la cheminée et se met à chanter, vous sentez qu'il y a quelque chose qui ne va pas."

Il n'est jamais tendre avec Pongo, qu'il aime pourtant tendrement. Il le présente ainsi à une jeune femme : "Voilà Pongo, Polly, dit-il en rejoignant la jeune fille. Il est possible qu'il ait une idée. Il a failli en avoir une il y a trois ans."

 

Vous l'aurez compris, après ces citations : un Wodehouse n'est jamais décevant ! Voilà qui me donne envie de retrouver mes chers Jeeves et Wooster !

 

D'autres Wodehouse en ces lieux :

Ca va, Jeeves ?, P.G. Wodehouse

Jeeves, au secours !, P.G. Wodehouse

Pas De Pitié pour les neveux, P.J. Wodehouse


Et quelques pages comptant déjà pour le Challenge S.T.A.R. organisé par Liyah :

67 (de la page 168 à la page 235) plus exactement, lues le vendredi 6 avril !

STAR.jpg


Par Neph - Publié dans : W - Communauté : Chronique de nos lectures
Donnez votre avis, votre impression... - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés