Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 06:00

C'est grâce aux partenariats que Blog-o-book offre aux bloggeurs que j'ai reçu Le Chemin des âmes. Je les en remercie avant même de commencer à vous parler du livre tellement il m'a plu : jamais je ne l'aurais ouvert sans leur offre, et je serais passée à côté d'un roman magnifique.

 


"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

Niksa
est une vieille Indienne comme on en fait plus : détentrice de pouvoirs magiques ancestraux, elle vit seule dans une forêt profonde du Canada. Apprenant un jour que le seul parent qui lui reste, son neveu, est décédé à la guerre entre 1914 et 1918, elle décide alors de s'occuper du seul ami qu'il avait et qui, lui, revient vivant des batailles françaises. Sur le quai de la gare, elle attend Elijah, mais c'est son neveu qui descend du train. Lui aussi la croyait morte et, s'il est vivant, il a perdu un jambe et est très mal en point, complètement dépendant à la morphine. Niksa décide alors de le ramener chez elle, pour qu'il trouve le repos sur sa terre natale. Pendant les quelques jours de voyage en canoë qui les séparent du camp, Niksa raconte à celui qu'elle appelle Neveu des histoires de sa propre jeunesse et l'histoire de sa vie. Neveu, qui s'appelle Xavier, l'écoute et se remémore quant à lui toutes les batailles qu'il a menées en France avec Elijah.

Quelle belle histoire... L'alternance des voix, entre Niksa et Neveu (que j'ai moi aussi tendance à appeler comme ça, du coup !) est très naturelle et permet de balayer des univers très divers, entre la quiétude des forêts enneigées du Canada et les champs de bataille de France. Ils se recoupent parfois, quand Xavier, loin de son pays et à l'écart du reste de la garnison, évoque des épisodes marquants de son enfance ou de sa vie de jeune adulte là-bas.

Le style de l'auteur m'a subjuguée : Boyden a le don de rendre son récit, pourtant lointain, si vivant, si beau, si marquant. Alors que je ne suis pas très familière de cette période historique, et que je ne connais que peu de choses des Indiens nord-américains, j'ai été transportée et charmée. On a l'impression d'être aux côtés de Niksa, de ressentir sa solitude dans la forêt, ou de Xavier, et de subir comme lui cette guerre nouvelle, ultra violente et meurtrière. Jamais de complaisance chez Boyden, ou de vulgarité, ou de violence verbale. Tout est dit, sans trop en faire.
Et malgré cette guerre, le récit m'a paru calme, serein. L'atmosphère du voyage en canoë, du campement autour du feu le soir, de la tranquilité des forêts canadiennes m'a complètement enveloppée et j'étais avec eux. Niksa nous apprend des termes indiens qui sont tous très beaux, fluides, et qui renforcent l'idée que nous faisons partie intégrante du voyage. La guerre ne vient pas gâcher tout cela : les premiers épisodes sont violents mais Xavier, qui devient sourd en entendant les bombardements d'obus à côté de lui, nous la raconte en l'atténuant.

Enfin, c'est une très belle histoire d'amour entre Niksa et son Neveu, elle qui l'a arraché à l'orphelinat et lui sert de pilier dans la vie, et est un rempart pour tous les Indiens contre ceux qu'ils appellent les Wemistikochiw, les Blancs. C'est également une histoire d'amitié, cette fois complexe, entre Elijah et Xavier, le premier attiré par la nouveauté, l'héroïsme au combat, la vie des Blancs, et le second qui se languit de son pays.

Vous aurez compris que j'ai été conquise malgré quelques réticences au début concernant l'époque et le sujet, qui furent vite réduites à néant. Il rejoint directement mes vrais coups de coeur de l'année et je ne peux que vous le recommander plus que chaudement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans B
commenter cet article

commentaires

MyaRosa 06/01/2010 21:32


Je ne connaissais pas du tout, mais vu ton enthousiasme, je l'ai noté dans ma wishlist!


Neph 07/01/2010 11:57



C'est un vrai petit bijou de poésie...



Aifelle 03/11/2009 07:17


Il est dans ma PAL et j'en ai fait une lecture pour le challenge de Theoma. Il me tarde de le découvrir après avoir lu tant de billets enthousiastes.


Neph 03/11/2009 19:11



Ah, je suis contente que tu aies choisi ce livre :) Bonne lecture, j'espère qu'il te plaira tout autant qu'à moi !



pimprenelle 11/10/2009 22:50


eh bien, ça donne envie dis donc!


Neph 12/10/2009 12:32



N'est-il pas :)



Laetitia la liseuse 10/10/2009 16:36


Je comptais bien le voir au salon de Fuveau en septembre dernier mais la cible n'était pas en vue. Dommage ! ce livre est dans ma pile grâce encore une fois à la blogosphère, 1er fournisseur tout
terrain.


Neph 11/10/2009 14:10



C'est vrai, que ferait-on sans la blogosphère ? Que lirait-on ?



Manu 10/10/2009 14:58


Tiens, j'ai les mêmes réticences que tu avais. Je devrais peut-être essayer de passer outre. je ne sais pas, je n'arrive pas à me décider !


Neph 11/10/2009 14:09



Vraiment, je n'ai pas regretté mon choix. Je vote pour !