Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 23:57
C'est grâce à l'opération "Passe ton livre à ton voisin" que j'ai reçu ce livre de la part d'Edelwe : j'avais reconnu un titre lu quand j'avais une dizaine d'années...


Je ne recommencerai pas un énième réquisitoire contre les couvertures moches, mais celle-ci ne me plait pas énormément : je trouve l'association de couleurs peu heureuse, mais il fallait bien choisir quelque chose... Un Lord en l'occurence, ça collait bien.

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

Lord Arthur Savile est un jeune homme à la vie facile, de bonne famille, et sur le point d'épouser sa charmante promise : que demander de plus ? Qu'un chiromancien ne vous prédise pas, lors d'une soirée dans le monde, que vous allez un jour commettre un meurtre...
Pour se débarrasser de cette funeste prédiction, Lord Arthur décide de commettre ce meurtre en vitesse et d'en être libéré au moment de son mariage... Mais tout ne se déroulera évidemment pas aussi facilement que prévu !

C'est un vrai plaisir que de se plonger dans ce court récit d'Oscar Wilde, qui est notamment accompagné dans cette édition par Le Fantôme de Canterville : le ton est léger malgré les sujets choisis, et les traits d'humour déployés dans ces deux histoires sont disséminés avec finesse pour alléger l'atmosphère qui pourrait facilement devenir pesante.

Ces deux nouvelles se lisent bien plus rapidement que Le Portrait de Dorian Gray, qui m'a traumatisée étant gamine : j'avais une édition bon marché qui contenait une illustration horrible, de sorte que je n'ai jamais pu relire ce livre sans coincer la page de façon à ne pas la voir !
Le style m'est apparu bien plus fluide dans ces nouvelles, que je vous conseille (mais que vous connaissez sûrement) si vous voulez voir d'un peu plus près une autre facette de l'écriture de Wilde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans W
commenter cet article

commentaires

Isil 14/07/2009 12:57

J'ai presque tout lu de Wilde mais je n'ai aucun souvenir de cette nouvelle, bizarre. J'adore son théâtre, dont je ne me lasse pas.

Neph 14/07/2009 17:49



Je ne m'y connais pas assez, il faudrait que je remédie à mon inculture !



Theoma 09/07/2009 15:59

J'adore Oscar Wilde. Une citation et je suis repartie pour un tour !

Neph 13/07/2009 16:01



Tu as l'air d'être une inconditionnelle !



Schlabaya 07/07/2009 19:31

J'ai gardé un bon souvenir de ces deux nouvelles, lues à l'adolescence.

Neph 07/07/2009 19:58



Je les avais lues il y a longtemps moi aussi, les redécouvrir est un plaisir.



Marie 07/07/2009 13:14

Je n'ai rien lu d'Oscal Wilde depuis le Portrait de Dorian Gray...
ton billet me donne envie de refaire connaissance avec le style si particulier de cet auteur !

Neph 07/07/2009 18:26



Cette lecture fut un vrai plaisir, j'espère que tu auras plaisir à retrouver Wilde !



Melusine 06/07/2009 11:11

J'ai lu Dorian Gray il y a tellement longtemps que je ne m'en rappelle presque plus. Je voulais justement me replonger un peu dans Wilde. Merci de mettre un titre de plus à ma LAL!

Neph 07/07/2009 18:19



Hihi, ne me remercie pas ;) C'est un plaisir ! Et je suis dans le même cas que toi, ma LAL va finir par imploser ^^