Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 10:23
Après avoir commenté Mauvais Sang cet hiver, je viens de rempiler en lisant Le Chirurgien : je suis séduite par le style de Tess Gerritsen, qui livre cette fois un livre qui m'a encore plus convaincue cette fois.



Avouez que la couverture fait peur : un tueur chirurgien, ça n'inspire pas confiance. En tout cas, pas à moi.

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

C'est à Boston, sous une chaleur caniculaire, que sont retrouvés les corps de plusieurs femmes qu'on a torturées puis éventrées avant de les égorger. La revêche inspectrice Jane Rizzoli et l'intègre inspecteur Thomas Moore sont sur les traces de celui qui est bientôt surnommé le Chirurgien : ils s'aperçoivent bientôt qu'il suit le même modus operandi qu'un tueur assassiné par une de ses victimes survivantes quelques années auparavant. Bientôt, le Chirurgien se met à harceler cette survivante, bien décidé à lui faire payer la mort de celui qu'il considère comme son modèle.

Ca ne plaira pas à tout le monde, mais je suis fan de thrillers et de polars anglo-saxons ; je n'ai donc pas hésité lorsque j'ai trouvé ce livre en librairie, sachant en plus que Gerritsen était sans doute un gage de qualité. Grand bien m'en a pris : je me suis prise au jeu de l'enquête avec les deux inspecteurs, dont les caractères, bien que dissemblables, finissent par se rejoindre pour plus d'efficacité.
Cette enquête tient debout, et on observe tout un ensemble de personnalités qui ne se seraient peut-être jamais rencontrées sans l'existence de ce tueur : l'homme fidèle à sa femme défunte qui devient sensible au charme d'une survivante, qui a échappé au tueur et a développé un sens aigü de la combativité, etc... On a également accès aux pensées du tueur, qui ouvrent le livre et qu'on retrouve à plusieurs reprises dans le livre, à des moments clés. L'angoisse monte et l'atmosphère devient aussi étouffante que si l'on se trouvait à Boston en cet été meurtrier... Une vrai bon thriller comme j'aimerais en lire plus souvent mais, rassurez-vous, je reviens à des lectures moins glauques pour mon prochain billet !

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans G
commenter cet article

commentaires

Pierre 07/07/2009 22:56

J'adore Gerritsen pour son imagination débridée. Je fais référence au dernier sorti (Au bout de la Nuit). Mais j'attends avec impatience que soit publié en Français The Keepsake, qui démarre dans les sous-sols du Musée Crispin de Boston

Neph 07/07/2009 23:07



Oh oh, te voilà bien renseigné ! Merci pour cette information, je vais attendre moi aussi !



Géraldine 05/07/2009 21:42

En tous cas, ton résumé me donne bien envie ? Je me demande: pourquoi s'excuser quand on lit des thrillers ???

Neph 07/07/2009 18:09



Ce n'est pas une lecture qui rassemble, j'ai peur d'ennuyer mon lectorat...



The Bursar 05/07/2009 14:18

Un livre sur les rois et les reines de France ? Je suis toujours dans le Crichton, je suis très contente de l'avoir pris :)

Neph 05/07/2009 14:33



Oui, je me sens tellement larguée à ce sujet que je me suis dit qu'il était temps d'y remédier...
Eh bien pour Chrichton, ravie d'avoir pu faire une heureuse !



The Bursar 05/07/2009 13:56

J'abandonnerai sûrement en route, mais j'aimerai au moins lire d'abord les livres que je t'ai emprunté ^^, après me connaissant, je vais repartir au gré de mes envies.

Neph 05/07/2009 14:08



C'est très gentil à toi !
Je suis dans un bouquin sur les rois et reines de France, puis je me lance dans le Pratchett, je ne tiens plus ! Et ensuite, ce sera Hugh Laurie.



The Bursar 04/07/2009 09:08

ça a l'air sympa. Je ne vais pas le lire vu que je suis dans une période de nettoyage de ma pal et c'est pas gagné.

Neph 05/07/2009 12:53



Ah, toi aussi ? C'est long, je trouve...