Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 22:20
Le week-end dernier, précédé du pont de l'Ascension, m'a permis de visionner en bonne compagnie deux films dits d'horreur : j'aime me faire peur, mais je n'ose pas non plus regarder de films affreux... Qui a crié "Houuuu, la honte !" ? :D

Nous avons commencé par un film prometteur : The Descent, de Neil Marshall, sorti en 2005.


Six jeunes femmes se retrouvent comme tous les ans pour pratiquer ensemble une activité sportive : cette année, ce sera spéléo ! Mais c'est encore plus marrant quand on laisse la carte de la caverne dans la voiture. Ah, de toute façon, on apprend cinq minutes plus tard que la traîtresse du groupe les a de toute façon conduites à une grotte inexplorée : c'est plus marrant, non ? Ah mais non, c'est un film d'horreur... Un premier condit s'éboule : impossible de rebrousser chemin ; il faut aller de l'avant. Mais on ne sait pas ce qu'il y a, en avant : en l'occurence, les jeunes femmes ne sont pas seules...

L'idée de départ était bonne. Il suffit que les nanas commencent à crapahuter dans le premier conduit pour que je vire claustrophobe. En revanche, quand on commence à inventer des créatures bizarres, je n'ai plus peur. Autant la folie des hommes me fait peur, autant les monstres me font rire. Pourtant, certains passages sont très bons, notamment lorsque les règlements de compte au sein du groupe commence... Quand les nerfs lâchent, qu'on panique, les réactions de ceux qui sombrent deviennent incontrôlables. Et ici, c'est une question de survie. Enfin, pour une fois, la fin est très, très bonne.


_____________________________________________________

Le lendemain, c'est 28 jours plus tard, de Danny Boyle, sorti en 2003, qui nous a occupé.


Des militans écolo décident d'aller libérer des chimpanzés utilisés pour des epxériences médicales. Manque de bol, les singes ont servi à l'étude d'un nouveau virus, la Fureur : puisque c'est quand même plus drôle, bien évidemment, il n'y a pas de vaccin. Quand il se réveille dans son lit d'hôpital, Jimmy, qui était dans le coma depuis plus d'un mois, n'a aucune idée de la contamination qui a eu lieu 28 jours plus tôt. Londres et le Royaume-Uni ont été désertés et abandonnés au profit des contaminés, qui mordent et dévorent ceux qu'ils rencontrent : la mutation est instantanée. Jimmy est sauvé d'une première morsure par deux jeunes épargnés, et tous trois n'ont plus qu'un but : survivre.



Je m'attendais à mieux de la part de ce film, dont j'ai beaucoup entendu parler. Ce fut une déception : j'ai trouvé la manière de filmer très vieillote, un peu comme nos parents auraient filmé le road-trip de leurs vacances au début des années 80... Bof. C'est mou : on sursaute quelques fois quand des contaminés bondissent tels des loups enragés sur leurs prochaines victimes, sans plus. Un bon point quand même pour Cillian Murphy, l'acteur principal, et les autres personnages, convaincants (sauf les militaires, à la fin : naaaaazes).

Et quand j'aurai le courage de regarder les suivants, je vous en parlerai ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans Films
commenter cet article

commentaires

The Bursar 15/07/2010 00:35


non, je ne l'ai pas vu, j'ai eu peur que ce soit trop gentillet vu que finalement The Slayer n'est pas morte et qu'on la récupère dans le 2 en même temps que la grosse givrée.


Neph 21/07/2010 23:01



Courageuse mais pas téméraire, on dirait !



The Bursar 21/06/2010 15:06


J'ai enfin regardé 28 jours plus tard...(ça nous semblait le film à voir avec Val, juste après avoir regardé Blanche-neige...) c'est effectivement décevant, il ne fait pas vraiment peur et en plus
on a les gros trucs idiots comme "passons dans le tunnel au lieu de faire un détour" mais surtout ce qui m'a choqué, c'est la manière dont les militaires ont sécurisé le manoir... non, mais c'est
quoi ce travail ? si un jour, il y a une attaque de zombie, je veux que jules César et la légion romaine viennent à mon secours, car eux au moins, ils savent fortifier un camp, car je suis sûr
qu'une tranchée pleine de pieux doit être efficace pour arrêter les zombies et ça économise les munitions.


Neph 14/07/2010 17:01



Bahahah, tu as bien raison !


tu as vu The Descent 2 ? Il est pas mal du tout !



The Bursar 12/06/2009 19:58

Tant mieux, merci. On risque de regarder ça après un Jane Austen, mais comme je suis chez mes parents, ça le fait pas si on se met à hurler à minuit ;)

Neph 12/06/2009 20:52



Encore une fois, ça risque pas. Sursauter, peut-être, et encore.



The Bursar 11/06/2009 18:18

Je viens de trouver une amie volontaire pour regarder 28 jours plus tard, est-ce qu'il y a des chances que je crie devant ou c'est comme la première partie de Rec ?

Neph 12/06/2009 19:32



Ah non, tu risques pas de crier, aucune crainte à avoir.



The Bursar 02/06/2009 11:09

Merci ^^ mais aussi a-t-on idée de lancer une telle expérimentation quand on lance un appel à l'adoption de livre... c'est pas pratique pour voir si quelqu'un a déjà fait la demande.

Neph 02/06/2009 20:26



Figure-toi que je n'y avais même pas pensé. Jpense pas à grand-chose, faut dire^^