Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 22:08
Oui, je sais ce que vous allez dire... Je vous saoûle, avec Pratchett, non ? Il faut dire que la lecture précédente m'avait tant plu qu'il fallait absolument que j'enchaîne avec le 15ème tome, c'était vital ! Promis, ensuite, je passe à autre chose...


(C'est bizarre, le fond de mon édition est jaune-orangé et pas gris... Hum.)

"Bon, vas-y, dis-nous plutôt de quoi ça parle !"

La cité putride d'Ankh Morpork est régie de main de maître par le patricien Vétérini. Il fait réger l'ordre et la justice : c'est lui qui a institué la Guilde des Assassins, par exemple, arguant que, puisqu'il y a crime dans la cité, autant qu'il soit organisé... Il en va de même pour les voleurs, les mendiants, les prostituées couturières...

Cet état de fait déplaît fortement à Edouard Del Amort, Assassin professionnel et dernier représentant d'une vieille famille noble et réputée, figurant dans le Grotas local (j'aime cette appellation du Gotha, bien plus savoureuse !). Edouard se fait fort de redonner son roi légitime à la cité, pour rendre leur honneur perdu aux familles nobles.
"Ou est passé l'honneur, Blanquin ?
- Jsais pas, m'sieur. C'est pas moi qui l'ai pris."

"Edouard Del Amort serait le doigt du Destin. L'ennui avec le Destin, bien sûr, c'est qu'il ne fait pas toujours attention où il met le doigt."


Bientôt, une vague de crimes déferle sur Ankh-Morpork, dûe à une arme nouvelle génération, le fousi. Les agents du Guet municipal se lancent sur la piste du coupable, qui n'est pas celui qu'on croit...


C'est la première fois qu'on a une telle intrigue dans un Pratchett ! Les agents du guet, menés par Vimaire mais surtout par Carotte, sont sur la piste d'un tueur : c'est inhabituel ! Et c'est bien réussi : on rit toujours autant, et les personnages sont encore une fois dépeints avec un humour décapant (je pense notamment à l'indescriptible Chique). J'aime beaucoup Carotte, et c'est dans ce volume que l'on rencontre le personnage d'Angua (qui a donné son nom à une de nos camarades bloggeuses !). Mais j'ai trouvé Vimaire mou du genou, même si la retraite le fait réfléchir. Quant à sa future femme, Sybil Ramkin, elle reste effacée et n'a que peu d'attrait dans ce volume. J'ai trouvé pour une fois la traduction un peu alambiquée. J'ai même trouvé une faute de traduction. Rhooo. Mais pour une faute en quinze tomes, ça ira pour cette fois !

Je vous laisse un répit avant le 16ème tome, dans lequel on retrouvera notre chère Mort, qui, rappelons-le, est un homme. Oui oui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Neph - dans P
commenter cet article

commentaires

Lord Orkan Von Deck 06/05/2010 01:23


Loula parle de "maurice le fabuleux et ses rats savants" enfin je crois que c'es ça ... pas le meilleur.

Mais le guai des orfèvres, mon premier Pratchett, mon meilleur souvenir !


Neph 09/05/2010 19:27



J'ai du mal à les classer selon ma préférence, mais les agents du Guet sont réellement géniaux !



Loula 31/05/2009 14:43

Je devrais en lire un jour, car j'en ai lu un une fois qui reprenait l'histoire du joueur de flute de Hamelin et qui m'avait bien plu. Depuis j'ai vu deux films (de télévision, ils ont l'air de fleurir aux alentours de Noël...) qui m'ont bien plu!!

Neph 01/06/2009 19:06



Oh, je n'ai pas encore vu les films, et j'espère bien les voir un de ces quatre !
Mais pas trop tôt, je n'ai pas envie qu'ils influent sur la façon dont j'imagine les personnages...



Isil 25/05/2009 21:02

C'est un de mes préférés. Et je l'aime bien le côté un peu mou de Vimaire et puis d'ailleurs, il n'est pas mou, il est démotivé ;-)

Neph 26/05/2009 13:21



Oui, il s'interroge beaucoup quant à sa nouvelle vie de "riche noble consort" :)
Je ne sais pas si on les retrouve dans d'autres épisodes ? Peut-être en pleine lune de miel ? Ce serait amusant :)



Moka 25/05/2009 08:02

toute*

Neph 25/05/2009 08:06



;)



Moka 25/05/2009 08:02

Quel engouement à lire tout cette série !

Neph 25/05/2009 08:05



Je ne m'en lasse pas !